Je m'abonne

Le délabrement des esprits

Entreprendre - Le délabrement des esprits

Les mots choisis pour l’expression de leurs pitreries, pour pompeux qu’ils soient, se résument toujours à la destruction méthodique des meubles qu’ils rencontrent sur leur passage. Leur motif est la sanctification du terrorisme barbare par des hordes déchaînées venues assassiner les participants d’une quasi fête de village dans le seul pays démocratique de la région, je veux dire policé, éduqué.

Vouloir débarbariser les bêtes qui se sont rendues coupables de cela est plus qu’une erreur, c’est un crime dont tout peuple civilisé aura à redouter de sa réitération.

Comment la France de l’ordre et de l’harmonie pourrait-elle se permettre d’absoudre de tels forfaits, sans encourir le risque d’en être elle même la victime ? Il faut dire qu’avec les pantins qui mènent la barque des affaires publiques aujourd’hui en France, tout est dorénavant possible …

Le peuple français a besoin d’être rassuré et défendu, et pas que l’on efface son pays et surtout son nom qui est son emblème dans un magma européchose (et je reste poli), baptisé au prix d’une trahison sémantique et  constitutionnelle, Europe fédérale, cet autre nom de la m…).

Il faut choisir l’ordre et la raison, Israël contre la barbarie, et jeter dehors par le vote qui s’annonce, la cohorte  des imposteurs qui se sont juchés au sommet de l’Etat. Votons et chassons les méchants. (« Il est temps que les bons se rassurent et que les méchants tremblent » – Louis-Napoleon en 1851).

En bref, aux trognes d’imbéciles aveuglés par la rage aveugle et sans objet des antisémites, il faut opposer résolument le mépris et le rejet de tout comportement et idéologie qui corrompent l’homme et la civilisation par le bas. Qu’avons-nous à voir avec ces bêtes à cornes ?

Si ce qu’appellent les ignorants « l’extreme-droite », c’est ce qui reste debout malgré la foule meuglante, tirons-en vite les conséquences. Israël c’est aujourd’hui le défenseur des valeurs occidentales.

Il faut l’avoir en tête au moment de voter, plutôt que se ranger aux vociférations approximatives du sergent courroucé qui hurle sur les places publiques pour ameuter la lie.

Votons vite pour nous débarrasser de qui cherche la guerre à l’aveuglette comme Neron rêvait de voir bruler Rome.

Ce que j’écris s’applique à cette funeste équipe, sans en retrancher un seul, ni premier ni dernier.

Le principe aberrant prôné par les  « esprits distingués »  cohortés par le sémaphore hurleur, suppose l’asservissement de la culture au profit de la c… militante.

Au contraire de cela, en 1922, quand il fallut désigner le prix Goncourt alors que lui était opposé Roland Dorgeles pour « Les Croix de bois » (Roland Dorgeles était ancien combattant et c’était un témoin de  l’horreur de la guerre) par six voix contre quatre le Président de l’Académie Goncourt, Leon Daudet, arracha le suffrage au profit de Marcel Proust. A cette occasion alors qu’on lui objectait la guerre et l’importance du témoignage de Dorgeles, Daudet répondit : « J’emmerde la patrie quand il s’agit de littérature ».

L’histoire lui a donné raison, plus personne ne lit « Les Croix de bois » et le livre primé continue à connaître le succès international.

C’était  « A l’ombre des jeunes filles en fleur ».

L’exact contraire des mendigots de la pensée qui s’expriment aujourd’hui, et qui hurlent de sottise au grand prix de l’Eurovision. L’abandon de la lecture est la cause explicite de l’abaissement intellectuel des pseudo élites en herbe dont le mode d’expression devient le jappement plutôt que le langage et la pensée.

Que reste-il à faire sinon fermer ces fausses écoles qui ne distribuent plus hélas que de la verroterie. 

Qui perd sa langue perd son âme.

Alors , le charabia officiel, vous pensez…

Jean-François Marchi


Vous aimez ? Partagez !


Entreprendre est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire

Offre spéciale Entreprendre

15% de réduction sur votre abonnement

Découvrez nos formules d'abonnement en version Papier & Digital pour retrouver le meilleur d'Entreprendre :

Le premier magazine des entrepreneurs depuis 1984

Une rédaction indépendante

Les secrets de réussite des meilleurs entrepreneurs

Profitez de cette offre exclusive

Je m'abonne