Elisabeth Borne (Eliot Blondet/ABACAPRESS.COM)

Élisabeth Borne, ancienne ministre du Travail, est devenue hier Première Ministre, succédant à Jean Castex. Jamais élue, cette diplômée de l’Ecole Polytechnique est connue pour sa très bonne connaissance des dossiers et pour sa capacité de travail.

La nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne, est née à Paris, en 1961, d’une mère normande, à la tête d’un laboratoire pharmaceutique et d’un père juif, d’origine russe, d’une famille réfugiée en France en 1939.

Résistant pendant la seconde guerre mondiale, son père est déporté en 1942, rescapé des camps de la mort, naturalisé en 1950 et il décède, en 1972, alors qu’elle n’avait que onze ans.

Elle sera pupille de la Nation et fera ses études avec une bourse. Ancienne élève de l’Ecole polytechnique (promotion 1981), elle est ingénieure diplômée de l’Ecole des ponts et chaussées, en 1986.

Conseillère de Lang et de Jospin

Sa carrière politique débute au ministère de l’Equipement, en 1987, puis dans des cabinets ministériels. Dans les années 1990, elle a été conseillère de Jack Lang et au ministère de l’Education nationale, avec Lionel Jospin, puis à Matignon, lorsqu’il était Premier ministre.

En 2002, elle intègre le monde de l’entreprise en devenant Directrice de la stratégie à la SNCF, avant de rejoindre la société Eiffage, en 2007, en tant que directrice des concessions. Entre 2008 et 2013, elle est directrice générale de l’urbanisme à la Mairie de Paris alors que Bertrand Delanoë était maire de Paris. C’est l’époque où elle se rapproche d’Anne Hidalgo

En 2013, elle est préfète de la Vienne, puis préfète de la région Poitou-Charente et elle devient la première femme à occuper ce poste. Proche de Ségolène Royal, elle la suit, entre 2014 et 2015, au ministère de l’Ecologie, en tant que directrice de cabinet. Entre 2015 et 2017, elle est surtout connue, en tant que PDG, pour avoir moderniser la RATP.

Elle conduit la réforme de la SNCF

Longtemps proche du Parti Socialiste, après avoir rallié Emmanuel Macron, en 2017, elle rejoint, dès 2020, le parti Territoires et Progrès de Jean-Yves Le Drian et Olivier Dussopt. Dès le mois de mai 2017, Elisabeth Borne arrive au gouvernement, en tant que ministre chargée des Transports, avec Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire. Elle conduit, avec succès, la réforme de la SNCF et le projet de loi est adopté, après 37 jours de grève, le 14 juin 2018.

En juillet 2019, elle remplace François de Rugy et devient ministre de la transition écologique et solidaire. A l’arrivée de Jean Castex, à le tête du gouvernement, elle devient ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Elle réalise la réforme de l’assurance chômage, qui entrera en vigueur en décembre 2021, mais aussi la réforme des retraite, repoussée en 2021 à cause de la pandémie.

Les politiques publiques doivent se bâtir dans le dialogue

Lors de la passation de pouvoir, ce lundi soir, Jean Castex a salué les immenses qualités de droiture, d’intégrité, de compétence et de volontarisme d’Elisabeth Borne, qui, très émue, a eu une pensée pour Edith Cresson, la première femme à avoir occupé cette fonction, et elle a dédié cette nomination “à toutes les petites filles”, en leur disant d’aller “au bout de leurs rêves”.

Elisabeth Borne a assuré partager avec son prédécesseur la conviction que les politiques publiques doivent se bâtir dans le dialogue, avec les élus, les partenaires sociaux et les associations.

La nouvelle Première ministre va devoir démontrer sa capacité à animer une équipe gouvernementale. Selon le protocole, Emmanuel Macron l’a chargée de former un nouveau gouvernement et elle doit proposer, au président de la République une liste de nouveaux ministres qui seront nommés d’ici la fin de la semaine.

Celle qui n’a jamais été élue est candidate, pour la majorité présidentielle et pour les législatives, dans la 6ème circonscription du  Calvados (Vire-Evrecy), une partie de sa famille étant issue de ce département.

Bernard Pace

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

20 + 10 =