mechanic in a bicycle repair shop oiling the chain of a bike


Ne pas se lancer trop tard sur un créneau en plein essor, la règle n’a jamais semblé être aussi d’actualité. Ne pas y aller trop tôt non plus quand le marché n’est pas encore mûr. Sur le secteur porteur de la réparation de vélos de particuliers et de trottinettes, indéniablement, les places sont en train de se faire maintenant.

Après la jeune enseigne de franchise Repair & Run fondée par l’entrepreneur parisien Nathanael Benaym, déjà implantée dans les grandes villes de France, ou la plate-forme Cycloflix créée en 2015 par Alexis Zerbib (qui met en relation particuliers et prestataires indépendants dans 14 villes de l’hexagone), c’est le groupe lyonnais Vélogik créé en 2008 (150 salariés, 8,5 millions d’euros de chiffre d’affaires) qui annonce son ambition sur ce marché en pleine progression. Déjà leader français de la maintenance et de la reparation de flotte d’entreprise, Vélogik veut ouvrir 40 centres d’ici l’année prochaine.

Baptisée « Les Ateliers », ces boutiques de réparation de vélos situées en centre-villes seront ouvertes en franchise après l’ouverture d’ici octobre de quatre « Ateliers“ en propre à Paris, Lyon, Grenoble et Montpellier pour des ventes prévisionnelles de 10 millions d’euros. Malheur à celui qui arrivera trop tard sur cette niche porteuse mais difficile. La qualité du service fera aussi la différence comme on l’a vu sur des secteurs proches comme la réparation de pare- brises ou le remplacement de pots d’échappement. Que le meilleur gagne !

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

13 + 14 =