Je m'abonne

Qui ose encore parler de mérite ?

Valeur par trop négligée, c’est pourtant un principe qui anime et guide la plupart des nouveaux entrepreneurs. Lorsque le philosophe Alain Finkielkraut signe la fin de la récréation et taille en pièces le programme des Insoumis en matière d’enseignement, il frappe au cœur de nos dérives démagogiques présentes. La notion…

Nouveau Front populaire : la grande peur des épargnants

Le programme économique du Nouveau Front populaire fait déjà des dégâts. La campagne électorale à la lumière des simples acteurs de terrain. C’est un programme hallucinant (80 milliards d’euros d’impôts supplémentaires selon Nicolas Baverez) et d’ailleurs jugé comme tel par la presse étrangère, qui n’a pas les pudeurs de gazelle…

Impôts sur la fortune : nos dirigeants politiques n’ont décidément rien appris !

Le retour de l’ISF d’un côté pour le Nouveau Front populaire (Nupes 2), le maintien de l’IFI par le groupe Renaissance, ou l’instauration d’un impôt sur la fortune financière par le RN (même s’il exonère les biens professionnels) montre une nouvelle fois une classe politique française totalement coupée des réalités économiques.

Reprise d’Atos : pourquoi David Layani devrait l’emporter

Ce plan est également soutenu et rejoint récemment par une autre pointure du secteur, Jean-Louis Bouchard, le rigoureux président-fondateur d’Econocom (2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires) qu’il détient à 40%. L’avantage de cette solution est triple. D’abord, elle émane de chefs d’entreprises français, plus à même de maintenir l’ancrage du…

Le jour où nos diplômés entreprendront autant que les autodidactes…

Le jour où nos diplômés entreprendront autant que les autodidactes, notre économie fera un sacré bond en avant. Mais ne désespérons pas, le mouvement est en cours. Il y a, par exemple, de plus en plus d’Énarques qui se mettent à entreprendre, à l’instar d’Éric Hémar, fondateur d’ID Logistics, ou de Walter Butler, l’allié de David Layani dans la reprise d’Atos.

Les pépites du made in France peuvent conquérir le monde

Au-delà du cas Thomson Computing, qui fait la couverture d’Entreprendre ce mois-ci, ou même du valeureux Benjamin Cohen qui, de Roanne, part à l’assaut des marchés étrangers avec son label Le Pull Français, les exemples d’un sursaut sur le terrain se multiplient ! Avec des tricots fabriqués en France et d’une…

Comme Patrick Drahi, pour réussir au début, il n’est pas interdit de bluffer !

Celui que l’on appelait le milliardaire rouge, Jean-Baptiste Doumeng, l’homme d’affaires communiste, roi de l’import-export avec l’URSS, s’en était même vanté en direct à la télévision en 1983, chez Michel Polac dans son émission Droit de Réponse : « Quand on est pauvre et qu’on veut se lancer, il faut voler. Moi, en Algérie, je n’avais pas un sou. Alors, j’ai pris une vache dans un champ et suis parti avec. »

Un repreneur pour Javel Lacroix ?

Ne laissons pas partir nos pépites les unes après les autres. Il faut bien plus de temps pour bâtir une usine que pour délocaliser.

Les GAFAM bientôt plus forts que les États ?

Pas besoin d’être grand clerc pour observer que chaque jour, des entreprises, et notamment les géants du web, grossissent à vue d’œil sans parler des fusions-acquisitions incessantes. Ce n’est pas le cas des États-nations qui se contentent de 1 à 5 % de taux de croissance en moyenne. Le poids économique de ces multinationales va peser de plus en plus lourd et constituer de véritables oligopoles technologiques et financiers sur des secteurs vitaux.

Le fondateur de Domiconus veut devenir le Stéphane Bancel de l’anti-douleur

L’entreprise créée par Dominique Flota dispose d’une banque de venins unique au monde qu’elle extrait dans sa ferme d’élevage aquacole : près d’une centaine de cônes marins, dont nombre d’espèces rares en provenance de notre Outre-Mer. Un véritable coffre au trésor de molécules innovantes dans lequel puiser les solutions thérapeutiques de demain ! Le potentiel est immense et planétaire.

Jean-Clément Texier : « La présence au cœur de l’univers médiatique de Bernard Arnault est une chance pour la France ! »

C’est sans doute le meilleur spécialiste français actuel du monde de la presse et des médias. Conseil de nombreux grands éditeurs, Jean-Clément Texier, président de Coficom et de l’École de Journalisme et de la Communication de l’Université d’Aix-Marseille (Ejcam), répond en exclusivité aux questions de Robert Lafont sur les mouvements en cours dans le monde de la presse et des médias.

Médias : la tentation de Bernard Arnault

La prise de participation du patron de LVMH, même minoritaire (10% de Webedia via Agache, le holding de la famille Arnault), au capital de Webedia, le plus grand groupe français d’information numérique (660 millions d’euros de chiffre d’affaires, 2650 salariés, 40 millions de visiteurs uniques), annoncée par Le Figaro, si elle se confirmait, serait tout sauf anecdotique.

L’homme qui veut sauver Atos !

Axel Ruckert est tout sauf un amateur. C’est l’un des plus grands restructurateurs d’entreprises. En plusieurs décennies, il a remis en selle de nombreux canards boiteux bien mal en point comme Philips Téléphonie mobile, Chapelle d’Arblay, BSN Glasspack ou Bull.

PME ou startup : l’art de réussir dans la durée

La responsabilité de nos chefs d’entreprises n’est-elle pas aussi d’installer leurs affaires sur un temps long ? Un objectif de plus en plus difficile à atteindre face à des marchés plus mouvants que jamais et avec un mouvement de concentration ininterrompu.

Ils sauvent le meilleur beurre de France : le beurre d’Echiré !

On l‘a échappé belle ! En pleine crise agricole, voir disparaître l‘un de nos meilleurs beurres avec celui d‘Isigny en Normandie, celui d‘Echiré, pépite du beurre AOP Charentes-Poitou, très prisé de nos grands chefs cuisiniers, aurait fait désordre.

Immobilier : le Top 10 des stations de ski

Une bonne nouvelle qui ne passe pas inaperçue. Cela fait du bien par les temps qui courent ! Disposant du plus beau des domaines skiables, la France continue d’engranger les succès pour ses stations de ski. Les Alpes françaises viennent d’ailleurs, ce n’est pas anodin, d’obtenir l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2030, 31 ans après ceux d’Albertville.

Fram voyagera-t-il pour Abu Dhabi ?

Il n’y a plus de grand voyagiste français ! Le paradoxe fait mal. Alors que le tourisme reste un point fort de notre économie, le deuxième voyagiste tricolore passe également sous pavillon étranger.

Il faut sauver la verrerie Holophane !

Tout le monde attendait l’offre de reprise de l’entrepreneur normand Adrien Tourres, patron des verreries Waltersperger (Seine-Maritime) et La Rochère (Haute-Saône). Mais sa décision de se retirer in extremis du dossier a créé la stupéfaction aux Andelys, charmante commune de l’Eure de 9 000 habitants en bord de Seine, chère au peintre Nicolas Poussin.

Caarl vise les services RH des grands groupes

Samya Badouraly aurait pu être avocate. Elle a préféré lancer sa propre jeune pousse, un cas d’école de plus en plus répandu chez des jeunes qui s’engagent à changer aussi un peu le monde!

Ces entrepreneurs qui ont du cœur

Si les hommes se frayent un mauvais chemin ces derniers temps. Guerres, terrorisme, crises climatiques, immigrations sauvages… Après l’épidémie de Covid, on croyait pouvoir passer à une ère plus radieuse de l’humanité. Nos contemporains avaient retrouvé un certain goût de vivre en prenant plus de temps. Que nenni ! Tout…

Offre spéciale Entreprendre

15% de réduction sur votre abonnement

Découvrez nos formules d'abonnement en version Papier & Digital pour retrouver le meilleur d'Entreprendre :

Le premier magazine des entrepreneurs depuis 1984

Une rédaction indépendante

Les secrets de réussite des meilleurs entrepreneurs

Profitez de cette offre exclusive

Je m'abonne