Le couple Louis Garrel – Laetitia Casta (photo) a illuminé de sa grâce et de sa bonne humeur le Festival hier soir. Le duo venait présenter un excellent long métrage, intitulé  » La croisade « , réalisé par Louis Garrel qu’il avait coécrit avec le regretté scénariste Jean-Claude Carrière, récemment disparu.

Avec cette comédie satirique sur l’engagement des adolescents dans la défense de la planète, Louis Garrel, également héros de ce film avec Laetitia Casta et l’irrésistible Joseph Engel, a reçu une jolie et méritée standing ovation lors de sa projection au Théâtre Debussy dans la section Cannes Première. La montée des marches pour  » The French dispatch  » de l’Américain Wes Anderson, présenté en compétition officielle, offrit au public comme aux journalistes, une jolie pléiade d’acteurs sur le tapis rouge : Bill Murray, Hippolyte Girardot, Adrian Brody, Mathieu Amalric, TImothée Chalamet, Benicio del Toro ou Tilda Swinton. Il manquait Léa Seydoux, testée positive et qui a dû annuler sa venue sur La Croisette alors qu’elle figure dans 4 longs métrages. Dans la journée, on a pu voir sur la plage Bijou Plage, collée au Palm Beach, Nicolas Bedos en train de réaliser une scène de son prochain film,  » Mascarade « , tourné entre Nice et Cannes.

Pour les vacanciers et les badauds, quelle ne fut pas leur belle surprise de découvrir le fils de Guy Bedos en train de diriger Pierre Niney, mais pas Isabelle Adjani, autre vedette de ce nouvel opus de Nicolas Bedos, qui n’avait pas de scène ce jour-là. Côté business, le Marché du film entre dans une nouvelle ère avec 10.000 accrédités cette année, moitié en présentiel, moitié en ligne. Pour Jérôme Paillard, le directeur exécutif du Marché,  » les gens sont très heureux se de retrouver et de parler de projets et de futurs deals, Pas mal de personnes font des affaires et des acheteurs continuent de faire des acquisitions tout en ayant des programmes et des line ups chargés. Dans l’avenir, je crois que nous allons développer le système hybride et les conférences en ligne car elles ouvrent l’audience du Marché et elles ont un rôle de formation et de trading. Le Marché a un rôle d’ouverture des connaissances… »

Dans la compétition officielle aujourd’hui, on attend  » Un héros  » de l’Iranien Ashgar Farhadi et  » Titane  » de la Française Julia Ducournau, avec Vincent Lindon. Et hors compétition, ce sera le jour J pour le superbe et réjouissant  » Aline  » de et avec Valérie Lemercier que nous avions interviewé dans  » Journal de France  » il y a quelques mois. Ce biopic sur Céline Dion sortira en salles en novembre.

À demain… en direct de La Croisette !

René Chiche
Envoyé spécial au Festival de Cannes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

seize − 12 =