Professeur Didier Raoult : « Quand quelqu’un n’est pas d’accord, il est traité de complotiste ! »

Dider Raoult (Domine Jerome/ABACA)

Malgré les innombrables pressions exercées à son encontre, le Professeur Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection, se montre plus incisif que jamais quand il évoque les lobbys de l’industrie pharmaceutique délirants et « l’argent absolument fou gagné par certains au cours de l’épidémie de Covid. »

« À chaque fois que quelqu’un n’est pas d’accord avec le conte de fée que l’on nous raconte, ils est traité de « complotiste » ! Moi, je suis plutôt victime de complots, de vrais complots ! Certains de ces complots proviennent de groupes bien identifiés et j’ai porté plainte contre eux. Il y a aussi un acharnement d’un certain nombre de membres du gouvernement contre ce que je fais.

Certains perçoivent des financements des lobbys qui dépassent tout ce que l’on peut imaginer. Par exemple, le bénéfice de Pfizer pour l’année dernière sur le vaccin est de 41 milliards de dollars, ce qui ferait le 80è PIB du monde. Et ne parlons pas des financements de Vanguard et de  Black Rock. Black Rock, c’est 10 000 millards de dollars, soit l’équivalent du 4è PIB mondial, juste derrière les États-Unis, la Chine et l’Inde. Je ne suis pas complotiste mais je me pose des questions… Il suffit de voir jusqu’à quel point le financement de l’industrie est libéré pour acheter des faiseurs d’opinion, des journaux, etc.

Il faudra bien qu’il y ait une réflexion sur les liens d’intérêts, quand un même laboratoire finance à la fois une chaine de télévision, un éditeur scientifique, un leader d’opinion qui parle à la télévision… Je considère que quand on est payé par un industriel, on perd sa neutralité. C’est la loi en France, il y a maintenant des gens qui commencent à être condamnés car elle commence à être appliquée : quand vous parlez à la télévision, vous devez dire quels sont vos liens d’intérêts afin que les gens puissent comprendre que si vous dites telle ou telle chose, c’est parce que vous recevez de l’argent de telle ou telle entreprise… C’est la loi ! elle n’est pas respectée, certes, mais c’est la loi. »

Oui, il faut faire attention quand il y a des enjeux financiers de ce niveau-là. Est-ce que je suis complotiste ? Oui, je trouve qu’acheter du Remdésivir à Gilead pour un milliard d’euros la veille du jour où l’OMS explique que ce médicament ne sert à rien et que tout le monde le sait, je pense que cela mérite une investigation !

On voit les hurlements que les gens poussent quand quelqu’un ose avoir une opinion différente ou ne pas raconter pas le conte « obligatoire ». On voit bien qu’il n’y a plus aucun contre-pouvoir à cette masse financière, à cet argent absolument fou gagné par certains au cours de l’épidémie. »

L’intégralité de l’intervention du professeur Didier Raoult est à retrouver sur la chaine Youtube de l’IHU Méditerranée-Infection




LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

vingt + 14 =