Cet exosquelette de jambes  motorisé permettra de redonner  la marche aux personnes souffrant  de troubles de la mobilité.
 

La start-up Wandercraft  conçoit et développe un  exosquelette de jambes  motorisé, permettant de redonner  la marche aux personnes souffrant  de troubles de la mobilité.

Un  marché porteur de 2,4 millions  de personnes en Europe et aux  États-Unis souffrant de problèmes  de handicap moteur au niveau  des membres inférieurs dû à  une maladie ou un accident. 

Le projet est né en 2012 de la  rencontre de trois ingénieurs de  l’école Polytechnique, Nicolas  Simon, Alexandre Boulanger et  Matthieu Masselin.

L’entreprise  bénéficie de l’accompagnement  de chercheurs de renom,  du soutien de Jean-Louis  Constanza, entrepreneur à  succès (fondateur de Tele2),  et d’investisseurs de renom  comme Xavier Niel qui a investi  300.000 € via le fonds Kima  Ventures. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici