Qui peut encore faire confiance à une presse subventionnée à coup de millions ?

Tribune. Les médias disent tout… excepté l’essentiel, à savoir les enjeux pour le pays.

N’est pas Trump qui veut. Cela dit, avec lui, au moins, on savait à quoi s’en tenir et ce n’était pas le plus méchant… Il faut se méfier du loup qui dort, et Biden en est un pour nous, pour la France, pour l’Europe ; d’ailleurs Trump nous l’avait indiqué « sleep » Biden. Afin de défendre les intérêts des Etats-Unis il est prêt tout – America First – c’est tellement beau qu’on se prête à rêver « la France avant tout ». Mais NON, cela fait extra injuste, il est préféra le d’accrocher le drapeau de l’Europe sous l’Arc de Triomphe. Trump ne l’aurait pas fait, mais comme Biden sait que nous, surtout nos médias, on a voté pour lui, il se permet tout, et c’est à cela que l’on le reconnait. Faire resigner un nouveau contrat, celui des sous- marins qu’on connait, puis non seulement pas seulement la moindre excuse PIRE, à la question avez-vous des excuses à faire à votre « partenaire » réponses du papy…des excuses ? à qui ? pourquoi ?

Quant à la vice-présidence Camara, elle a botté en touche la même question, répondant la France je suis contente d’être là (sic) autrement dit, « je me suis déplacée, pas pour vous spécialement, mais tout de même, cela devrait largement vous suffire? NON MAIS, ils croient quoi ces grenouilles ? » Le problème, c’est qu’aujourd’hui, cette manière de faire vis-à-vis de notre pays et ou de notre Président devient récurrente. Les faits sont là, on n’impose plus, la politique étrangère manifestement laisse désirer, tout au moins concernant notre capacité à être pris au sérieux après l’ambassadeur Chinois qui a fait des injonctions du Quai d’Orsay.

Si à chaque fois qu’un journaliste français est sermonné avec raison d’ailleurs il s’en prendre au Quai d’Orsay sic, ils servent à cela les Quais près les appels de « phare » par Facebook s.v.p., du Premier ministre anglais sur les immigrés :« Macron, vient les chercher tes immigrés…, quoi dire ? ou comment près, même les dirigeants du Bénin alors que je me réserve mon avis, qui n’est pas très politiquement correct, mais vrai qui sans mensonge font appel la Russie pour être « mieux protégés ». Autrement dit, la protection de la France… je leur donnerais moi, du Russe… Et ne je parle pas des « amusements de Monsieur Trump », du bras de fer avec Erdogan, et maintenant, je m’arrête ! En définitive, les seuls qui on un peu du respect pour notre pays, ce sont nos amis russes, ceux que nos médias détestent.

Si on mettait déjà leur avis, cela serait un bon point pour mettre de l’ordre. Mais qui osera dans un pays unique où l’on subventionne la presse à coups de millions et où l’on donne aux journalistes des avantages fiscaux et autres . Pourquoi taper sur la France ? Je pense que quelque chose cloche. La fa on de faire l’absence d’autorité la décadence ? le laisser-faire ? ou la naïveté ? ou alors l’importance qu’on donne à des faits qui ne sont pas de nature à être pris au sérieux. Puis, pas prendre au sérieux ce qui le sont en suivant cette CLIQUE. J’en veux pour preuve convoquer l’ambassadeur ou Quai d’Orsay de Chine suite des propos inadmissibles qu’il a tenu l’encontre d’un journaliste français qui, à son tour, a tenu des propos inadéquats à l’encontre de son pays, la Chine.

Tout le monde ne supporterait pas d’être le paillasson de service, il faut en prendre de la graine. Mais chez nous, c’est l’autre extrême. Ils croient que parce qu’ils ont le droit d’informer en France, cela leur permet tout, même vis-à-vis d’un autre pays que cela soit la Chine, l’Allemagne, la Turquie, ou la Russie. Là, ils se sont mis le doigt dans l’œil. D’ailleurs, j’ai une anecdote qui vaut son pesant d’or ce même ambassadeur, un autre journaliste français le premier n’a plus le droit de s’adresser lui lui a tenu les propos suivants : « Vous comprenez Monsieur l’ambassadeur, en France, on a la libre expression (la démocratie fait que (sic), on peut même traiter de con (de quel droit ? on ne sait pas) le Président de la République française. Réponse de l’ambassadeur : « Comment ça ? NON en Chine aussi il y a la libre expression comme vous dîtes. La preuve, en Chine, vous pouvez traiter votre Président de con si vous le voulez ». Tout est dit et bien dit.

Metoo et/ou Coronavirus : qui va mettre fin au couple normal ?

Je ne suis pas devin, mais si les femmes continuent être battues, voire pire, surtout dans certains départements beaucoup plus que dans d’autres cela mériterait comme dans beaucoup de domaines, des études, mais on est en France, donc on va pas rajouter… Et si le mouvement MeToo s’amplifie on va rétroagir (même si le monde a beaucoup changé sur le sujet) à l’époque, savoir ou l’EROS étant dans l’HEROS et pas seulement, il va être aspiré par le peuple et sa maternité sauf à aller adopter là où l’on a beaucoup d’enfants et qui continueront d’en faire pour ceux qui ne savent pas, les histoires d’amour entre les hommes vieille de nombreux siècles se répète ou bégaie, au choix…

Néron Empereur romain et Sporus, Achille et Patrocle, Alexandre le Grand et Héphestion vont devenir des cultes et vont être imités par le peuple, ils ont faire des émules et laisser de côté celle que Dieu pour certains, mais certainement la nature, à mis au monde pour ce faire. À cela, rajouter que la France en particulier, et l’Europe (les pays qui la composent en général), interdisent l’adoption enter ses citoyens, la boucle sera bouclée et pour ceux, surement nombreux, qui ne comprennent pas ma « divination », je leur ferai si besoin un dessin.

Présidentielles

Pour continuer avec les divinations et ou élucubrations afin d’imiter le poulpe Paul (vous souvenez-vous, celui qui devinait l’équipe qui allait gagner), pourquoi ce dernier aurait dit que Macron ne sera plus Président en avril prochain ? Parce que Zemmour, qu’il gagne ou qu’il perde, a apporté à la droite le vivier de voix qui lui a toujours manqué depuis quelque temps au second tour, autrement dit Pécresse Macron, Pécresse gagne dixit Ciotti, ami de Zemmour, toutes leurs voix viendront elle naturellement. Deuxième proposition, deuxième tour Zemmour Macron, idem qu’antérieurement, mais en plus, il aura les déçus de Marine. Enfin le troisième cas de figure où il y aurait une interrogation Marine Macron. En effet, réussirait-elle a attirer les voix de Ciotti et Zemmour ? Si c’est le cas, Marine présidente, sinon, c’est une chance (puisque probable qu’elle ne soit pas au deuxième tour) pour que Macron soit à nouveau élu Président.

Par contre, la vraie chance que Macron soit président, serait que Zemmour n’obtienne pas les signatures nécessaires pour pouvoir participer à la présidentielle, ce qui peut être possible, on en a vu d’autres dans cette soi-disant démocratie française, qui permet (sic) à tout citoyen de se présenter à une élection. Ne me faites pas rire mes lèvres sont gercées, hiver oblige.

Maître Francis Dominguez, avocat à la Cour d’Appel de Paris

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

vingt − 20 =