AU FIL DE L’ÉCO

Par la rédaction d'Entreprendre.fr


#Startup

La jeune pousse Pulse Origin lève 1,3 millions d’euros pour digitaliser les salles de réunion et devenir un acteur reconnu au niveau international dans la phygitalisation des espaces de travail.


#Dirigeants

Selon une étude OpinionWay, près de trois dirigeants sur quatre estiment que la recherche publique contribue à l’économie du pays. Qu’il s’agisse de la croissance économique (86%), de l’attractivité (85%), du développement du territoire (81%) ou de l’emploi (79%), les chefs d’entreprise réaffirment leur confiance dans la recherche publique : ils sont aujourd’hui 67% à penser qu’elle répond bien aux besoins d’innovation des entreprises.


#Vin

— Le Petit Ballon est le nouveau caviste de Monop’.


#Luxe

— Louis Vuitton, première marque française
Selon le palmarès annuel « BrandZ Top 50 France« , Louis Vuitton reste la marque française la plus puissante du monde. Selon l’étude, Louis Vuitton « enregistre une progression de 15 % de sa valeur de marque, à 53,4 millions de dollars ». Le podium est complété par Chanel et Hermès. Suivent neuf marques du luxe suivent (Cartier, Dior, Givenchy…).

https://twitter.com/Agefi_Luxe/status/1222101511611863041

#Chômage

— 3,5 millions de chômeurs : la baisse s’accélère
En 2019, le nombre de demandeurs d’emplois de catégorie A (sans aucune activité) a chuté de 3,3 % (120 000 chômeurs ont retrouvé un emploi). Le pays compte désormais 3,5 millions de chômeurs. Quant au taux de chômage, il s’établira à 8,2 % au printemps 2020 (contre 8,6 % au troisième trimestre 2019).


#Coronarovirus

— Entreprises françaises : l’inquiétude grandit
Les responsables de la centaine de filiales françaises implantées à Wuhan, l’épicentre de l’épidémie, s’inquiètent des conséquences économiques du coronavirus. La mise en quarantaine de la ville est susceptible d’avoir un impact sur l’activité des entreprises françaises, qui peinent à s’approvisionner et à livrer leurs clients. Le ralentissement de l’activité menace en premier lieu les constructeurs et équipementiers automobiles français qui sont très présents dans cette région.

#Aviation

— Airbus lance son BelugaXL, paquebot des airs
Le BelugaXL est entré en service, fournissant à Airbus une capacité de transport supplémentaire de 30% afin de soutenir la montée en puissance de la production des programmes d’avions commerciaux.L’appareil, qui fait partie intégrante du système industriel d’Airbus, a effectué son premier vol opérationnel le 9 janvier 2020 ; il s’agit du premier des six BelugaXL à commencer à travailler aux côtés des prédécesseurs du BelugaST, les cinq autres XL devant être introduits d’ici 2023.


#Bilan

— Le marché du jouet français va mieux… grâce à Disney
Le marché français du jouet a terminé 2019 à l’équilibre, porté par le succès des produits sous licence et des films Disney et par l’essor des ventes en ligne.
Après des difficultés en 2018 (-5%), le secteur « s’est maintenu en 2019 » et a fini à l’équilibre à 3,5 milliards d’euros, marqué par « une progression des ventes en ligne » (+6%), dans un contexte de « transformation structurelle », souligne lundi le cabinet NPD dans son bilan annuel qui fait référence. « Les licences (…) terminent l’année avec une croissance de 4%, représentant ainsi plus de 22% des ventes de jeux et jouets en France ».

#Harmonisation

— Vers un salaire minimum en Europe?
Le chantier du smic européen est officiellement ouvert. L’idée n’est pas nouvelle: en 2017, Jean-Claude Juncker avait présenté un projet de socles de droits sociaux, où le salaire minimum apparaissait.Mais elle ne fait pas l’unanimité : il y a ceux qui contestent la légitimité de Bruxelles à statuer sur ce sujet. 6 pays sur les 28 Etats membres de l’UE n’ont pas de salaire minimum et n’en veulent pas.

#Industrie

— Attractivité industrielle : la France toujours en tête de l’Europe
L’attractivité industrielle de la France pour les investisseurs étrangers reste en tête des pays européens, selon une enquête du cabinet EY publiée lundi, et l’optimisme sur l’avenir de l’industrie française prévaut toujours, mais moins qu’un an auparavant.La France reste le pays européen qui attire le plus d’investissements étrangers en matière d’implantations ou d’extensions de sites industriels, avec 339 projets recensés en 2018 (contre 323 en 2017). Viennent ensuite la Turquie (203 projets, +2) et l’Allemagne (152 projets, -11).


LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

3 × trois =