L’avenir est dans le partenariat et au recyclage !

Comme le disait Jean-Pierre Chevenement, alors ministre de l‘industrie : « Il n‘y a pas d‘industrie condamnée, il n‘y a que des technologies dépassées ! » Prenez l‘industrie textile, rien n‘est fichu (sans jeu de mots). Et cela passe par l‘intelligence de nos entreprises qui ne doivent pas hésiter à faire du partenariat entre elles pour pouvoir mieux résister aux assauts du textile asiatique ou maghrébin.

À Laval, en Mayenne, trois industriels français du secteur, les Tissages de Charlieu, Mulliez-Flory et TDV industries, investissent ensemble 26 millions d‘euros sur une nouvelle usine modèle. Celle-ci emploiera d’ici 2024 plus de 85 collaborateurs pour recycler des vêtements de travail issus principalement du secteur médical ou agro-alimentaire. Une initiative novatrice d’économie circulaire dans l’industrie du prêt-à-porter qui montre que l‘on n‘a pas tout essayé. L‘objectif de production est de 9000 tonnes pour 3 lignes d‘effilochage.

Une initiative qui atteste que l‘union fait la force surtout dans les secteurs hyper concurrencés comme le textile. On aurait pu parler aussi du formidable entrepreneur de Romans-sur-Isère (Drôme), Thomas Huriez, fondateur des jeans 1083, qui met au point un site de fabrication du jean made in France avec 85 % de fibres recyclés et 15% de fibres neuves. Oui décidément, en textile non plus, la France n’a pas dit son dernier mot !

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

six − deux =