Et si on arrêtait de se plaindre pour regarder ce qui marche. Observez le marché de la piscine, en croissance de 6 % par an et où notre pays caracole en tête du point de vue de la demande. L’Hexagone est le premier parc privé d’Europe avec 2,5 millions de bassins et une progression supérieure à 100 000 unités par an ! Cela tombe bien aussi pour l’offre où nos industriels tirent particulièrement bien leur épingle du jeu.

Le leader, le groupe familial stéphanois Desjoyaux (259 salariés, 170 concessionnaires et plus de 110 millions d’euros de chiffre d’affaires annuels), devenu numéro un mondial de la piscine enterrée, s’apprête à créer sa propre école de formation d’apprentis (une centaine par an). Cela va faire plaisir à la ministre du travail, Elisabeth Borne, qui ne sait plus quoi inventer pour développer l’apprentissage dans notre pays. Cela fera également plaisir à Louis Thannberger, le patron d’IPO 1, qui a eu le flair d’introduire le premier la PME du Forez sur Alternext à Paris. Une formidable réussite depuis…

Mondial Piscine, l’outsider de la Sarthe, lancé en 2003 par un ex cadre du secteur de la plasturgie, Michel Morin, basé à Cérans-Foulletourte, n’est pas en reste ! Avec plus de 10 % de croissance annuelle, 29 millions de chiffre d’affaires et 52 salariés, le roi du bassin creusé va doubler sa surface de production, investir sur la fabrication de spas et miser, avec sa filiale Sofatec, sur le marché en plein essor des abris de piscine. On se souvient que le fabricant vendéen de vérandas Akena a repris récemment le leader du marché Abrisud. Mondial Piscine n’oublie pas l’export et veut ouvrir trois nouveaux pays chaque année, après la Suède ou le Vietnam. C’est prometteur !

Et ils ne sont pas les seuls : prenez le provençal Alliance Piscine devenu leader de la piscine coque polyester ou Piscine Provence Polyester (25 millions d’euros de chiffre d’affaires) qui agrandit son usine de 6 000 mètres carrés avant d’envisager un investissement dans une nouvelle usine à Montpellier ou Alès. Quant à Waterair (71 millions d’euros de chiffre d’affaires), le fabricant alsacien, leader européen de la piscine en kit à structure en acier, son président Jacques Braun, repreneur de l’affaire en 1982, estime la croissance à près de 25 % en 2020. Qui dit mieux ?

Des chiffres qui font plaisir à lire dans le contexte actuel et qui montrent qu’il y a encore énormément de parts de marché à aller chercher ! Et les jeunes pousses françaises ne sont pas en reste. Sur le nouveau marché des plateformes de location de piscines entre particulier, le toulousain Louer Une Piscine et le parisien Swimmy font déjà la course en tête. Fondée par Raphaëlle de Monteynard, Swimmy pourrait vite dépasser les deux millions d’euros de chiffre d’affaires annuel pour plus de 120 000 clients inscrits. Vous avez une bonne idée, faites comme eux : plongez !

L’idée du jour : un hôtel pour chiens et chats à installer près des zoos , châteaux ou musées à visiter lors de périodes de canicule .Le constat est facile : vous ne pouvez laisser vos animaux domestiques dans la voiture par temps chaud . Un camion ambulant et réfrigéré situé près des parkings vous permet de vous les garder le temps de la visite !

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

6 + 8 =