L’autre jour, je déjeunais avec un ami dans une pizzeria de Boulogne-Billancourt, au Da Vinci près du Parc des Princes. À côté de nous, un homme sérieux regardait posé sur la table la couverture d’un dernier numéro d’Entreprendre. Cela avait l’air de l’intéresser. Et je finis par lui tendre le magazine. Ne voulant déranger, ce dernier n’osait le prendre. La discussion commença pourtant à s’engager

Nous finirons par apprendre que notre homme était directeur d’une École de Commerce, MBS éducation. Au bout de plusieurs minutes de digressions en tout genre, ce même homme au départ froid et silencieux était devenu ouvert et prêt à partager de nombreuses idées. Un vrai déclic.

À la fin, il nous proposa même de faire travailler ses étudiants sur des projets d’articles ou d’organiser aussi des colloques sur le management. On ne pouvait plus l’arrêter. Cela fourmillait de partout ; quel changement avec le début. Et si la vie des affaires et la vie tout court, ce n’était pas justement cela, à savoir un faisceau d’occasions et d’opportunités à côté desquelles souvent nous passons sans y prêter attention. L’échange inopiné et la discussion fortuite peuvent s’avérer des moments uniques pour générer idées ou solutions. Ne manquez pas une occasion d’échanger. Et pas seulement dans l’ascenseur ou autour de la machine à café. Faites- le partout …

Quand Léonard de Vinci n’avait plus d’inspiration dans son atelier, il allait vagabonder une heure dans les rues
de Florence…

Robert LAFONT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

10 − dix =