Photo : Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport/ABACAPRESS.COM

Alors que l’OL, après sa défaite in extremis contre le FC Metz (2-3), ne pourra jouer en Ligue Europa la saison prochaine, son président Jean-Michel Aulas recherche activement de nouveaux partenaires, dans un contexte financier où le football professionnel est valorisé de plus en plus haut.

Selon une indiscrétion relayée par L’Equipe et le magazine Le Foot Lyon  (Lafont presse), l’ancien président de Cegid aurait mandaté la banque d’affaires américaine Raine (établissement dirigé en France par l’ancien bras droit de Patrick Drahi -Altice-, Bernard Mourad) pour solliciter de nouveaux investisseurs financiers pour pouvoir prendre le relais des deux actionnaires de référence, à savoir Pathé (19,36%) et IMG (19,85%), qui, chacun, ont émis le souhait de sortir du capital du club, qui reste à ce jour le seul club de football professionnel français côté sur Euronext, malgré les efforts réitérés en la matière de Louis Thannberger, le président d’IPO 1, pour faire coter également l’Olympique Lyonnais Femmes ou un autre club pro comme le Racing Club de Strasbourg voire l’ASSE.

Selon nos informations, Bernard Caiazzo, président de l’ASSE (Saint-Etienne) et Louis Thannberger se seraient déjà entretenus au téléphone sur le sujet. Autant d’échanges révélés au moment où l’on apprend que le club anglais de Chelsea vient d’être cédé pour la somme record de 4,97 milliards d’euros par le magnat russe Roman Abramovitch au milliardaire américain Todd Boehly (co propriétaire des Los Angeles Dodgers) allié, pour l’occasion, à la grande fortune du suisse Hansjorg Wyss (fondateur du fabricant de matériel médical « Synthes « ).

Le football, sport roi dans le monde et qui continue à progresser spectaculairement dans des pays comme les Etats-Unis, l’Inde et le Pakistan, n’a pas fini de valoir de plus en plus cher.

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

19 − 3 =