Le formidable projet du jeune châtelain de Carneville en Normandie

Robert Lafont et Guillaume Garbe


C‘est une belle histoire ! Lorsqu’il était petit, Guillaume Garbe venait arpenter avec son père les allées ombragées de ce splendide château du XVIII éme situé à quelques encablures de Cherbourg…
Secrètement, il rêvait de devenir un jour châtelain et de pouvoir disposer à sa guise du domaine verdoyant de 30 hectares avec ses champs, ses chênes centenaires, son magnifique étang ou son majestueux parc à la Française avec la mer en contrebas.

En 2011, le château est mis en vente par l‘ex-femme du fondateur des « Parapluies de Cherbourg « . Guillaume a 21 ans, Il n‘a pas d‘argent, mais coup de chance, il connaît bien la propriétaire. Et il réussit à convaincre les banquiers de lui accorder un crédit hypothécaire en obtenant également de la vendeuse un étalement des échéances. Un petit tour de force qui en dit long sur la détermination du jeune homme. En 10 ans, Guillaume a consacré toute son énergie pour transformer le château de Carneville  en véritable centre d’animation culturel et économique du Cotentin. La restauration de l’édifice est engagé.

Patatras, on découvre de la mérule sur les murs. Il a fallu rebâtir certains d‘entre eux . En 2018, coup de pouce du destin, le loto du patrimoine de Stéphane Bern le subventionne en tant que projet pilote. Aujourd‘hui le Château de Carneville est devenu ambassadeur de la Normandie. Vitrine de producteurs
locaux, Guillaume Garbe organise des événements culturels sans oublier les mariages. De nombreux projets sont en cours : ouverture d‘un restaurant, ferme pilote, centre d’études de la flore et des champignons. L’ouverture d‘un restaurant est également en bonne voie avec l’arrivée d’un Chef étoilé parisien.

Seulement les devis de reconstruction sont plus importants que prévus et la pandémie a considérablement réduit, durant deux ans, les recettes du Château.
Du coup, Guillaume m‘a contacté pour pouvoir relayer son message. Il recherche actuellement 350 k€ pour pouvoir boucler son budget. Grand lecteur d‘ Entreprendre, il n‘ignore pas que nos lecteurs sont en recherche de beaux projets. Le Château de Carneville en est un, j’ai pu le constater sur place, et il se tient prêt à expliquer les différents moyens de défiscalisation
en cours. Entreprenant, ce Guillaume Garbe, voire exceptionnel. N’hésitez pas à le contacter de ma part.

Contact : guillaume.garbe@chateaudecarneville.fr

Robert LAFONT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

20 − treize =