Accueil L'Actu du jour Jean-Pierre Marguaritte : « Les ostéopathes peuvent aider les personnes confinées »

Jean-Pierre Marguaritte : « Les ostéopathes peuvent aider les personnes confinées »

L’ostéopathe Jean-Pierre Marguaritte a créé en mai 2008 l’association EUROPROMOSTEO et tente de convaincre les organismes politiques et administratifs français de l’intérêt sanitaire et économique de l’ostéopathie. Il répond aux questions de Robert Lafont.

Robert Lafont : Jean-Pierre Marguaritte, vous êtes ostéopathe et avez récemment fait une communication sur l’aide que peut apporter l’ostéopathie aux personnes en période de confinement. Que pensez-vous des tests ?

Jean-Pierre Marguaritte : Je ne suis pas expert en la matière mais je sais que les test naso-pharyngés, (le coton-tige que l’on introduit dans le nez pour faire un prélèvement) ne sont pas fiables à 100%, par contre les test sérologiques le sont et certains Laboratoires d’analyse les réalisent.

Le problème c’est que le test peut être négatif le jour du prélèvement et quelques jours après, la personne peut contacter le virus, devenir porteur sain et contaminer sans le savoir.

Existe-t-il des critères qui permettent de penser qu’une personne risque plus de développer des symptômes liés au virus que d’autres  ?

Les personnes les plus à risque sont naturellement les personnes en mauvaise santé et plus particulièrement celles qui ont un déficit immunitaire

Pouvez-vous nous préciser ?

Déjà toutes les personnes qui sont traitées pour des troubles métaboliques tel que le diabète ou le cholestérol… mais aussi celles qui sont en surpoids, celles qui présentent localement une surcharge pondérale abdominale que l’on appelle le syndrome métabolique.

Et bien sûr, les personnes qui sont les plus âgées, naturellement plus fragiles et cela pourrait expliquer le phénomène de rebond.

Et pourquoi ?

Une personne âgée est naturellement plus fragile. En période de confinement, elle aura plus tendance à rester chez elle par prudence et éviter ainsi tout contact avec une personne porteuse saine. Elle est ainsi à l’abri. Mais quand le confinement sera levé, personne ne peut dire si toutes les personnes seront saines mais la personne la plus vulnérable sera précisément cette personne âgée qui a échappé à la première vague.

Mais il y eu aussi des jeunes qui ont été victimes du virus…

Oui je ne connais pas leur état de santé, mais il y sûrement une raison.

Dans votre communiqué, vous donnez des conseils notamment en alimentation mais vous insistez sur deux organes : le foie et l’intestin. Tout d’abord, quel est le lien avec l’alimentation et, surtout, pourquoi ces deux organes principalement ?

De tout temps, l’alimentation est notre plus précieux médicament. Or une mauvaise alimentation touche en priorité intestin et le foie et ce n’est pas de chance car ce sont les organes qui jouent le rôle le plus important pour défendre l’organisme des microbes virulents comme le Covid-19.

En effet le scientifiques ont démontré les liens existant entre l’intestin et le cerveau et le rôle majeure de l’intestin dans le système immunitaire. Mais  pourquoi le foie ?

Le foie est l’organe maître du corps humain, toutes les fonctions de l’organisme dépendent de lui. Quand l’intestin ne joue plus correctement son rôle de filtre c’est lui qui récupère les toxiques pour les dégrader et les virus en font partie. Et récemment, j’ai lu que des chercheurs avaient pu démontrer que la violence d’un virus était liée à la qualité de la flore microbienne. Celle-ci se nourrissant des mauvaises bactéries.

Donc pour se protéger face au virus, il faut bien manger et avoir un intestin et un  foie en bon  état

Oui, je le pense sincèrement mais cela vaut pour toutes les maladies. C’est comme une machine qui dispose d’un pré-filtre, l’intestin, et d’un filtre, le foie. 

Mais on dit que le foie ne fait jamais mal, comment peut-on  savoir s’il marche bien ou pas ?

C’est juste et c’est là un des gros problèmes de la médecine symptomatique, pas de douleur donc tout va bien. Et pourtant vous avez entendu parler du foie gras, une maladie qui progresse au rythme du diabète et de l’obésité. 

Cela vient d’une nourriture trop grasse et cela touche  peut-être celles qui sont en surpoids.

Non justement, la nourriture grasse peut y contribuer mais il y a de nombreuses personnes qui ont le foie gras et qui l’ignorent par contre elle subissent des troubles qui peuvent être facilement traités si l’on s’occupait de leur foie. Vous savez ce sont tous ces troubles qui nuisent au bien-être quotidien. Le foie gras c’est comme pour les oies, lorsqu’on lui donne trop de sucre, il le transforme en graisses au lieu de diffuser le sucre dans le sang pour vous apporter de l’énergie. Et cela provoque des phénomènes inflammatoires.

Les douleurs, l’arthrose seraient liées ?

C’est l’acidité qui crée l’inflammation or les acides sont justement issus de la transformation des sucres en graisse dans le foie.

Et le stress ne peut pas déclencher une douleur ?

Non, pas directement. Les douleurs articulaires sont des signes d’alarme qui informent de l’existence  d’un ou plusieurs organes or le foie et les intestins sont quasiment toujours en cause.

On dit qu’il existe un lien entre l’intestin et le comportement mais pas  avec le foie ?

Exact, l’absorption des neuromédiateurs comme la sérotonine, qui traversent la barrière intestinale, joue un rôle sur le comportement allant du manque de concentration à l’état dépressif en passant par le manque d’enthousiasme etc. Vous savez quand on entend d’un  patient je n’ai plus envie de… il est temps de s’en occuper.

L’alimentation a donc un rôle majeur

Oui bien sûr, car quand  la barrière intestinale devient fragile c’est qu’il y a une raison qui n’est pas exclusivement  liée au mode d’alimentation. La bile participe à la bonne digestion  des aliments et un aliment mal digéré irrite l’intestin.

Et à cela on rajoute le stress et l’anxiété particulièrement présentspendant de confinement.

C’est vrai et le stress se porte en général sur l’organe le plus fragile. 

Mais revenons au foie… Ce que vous dites m’intrigue. Il y a des médicaments pour le foie ?

C’est là un autre problème. Tous les médicaments sont toxiques et le foie filtre les toxiques.

Vous dites, vous, que l’ostéopathie peut soigner le foie. Comment faites-vous?

Le foie est une éponge de sang d’environ 1 litre. Nous disposons de techniques pour le drainer, augmenter son apport de sang et normaliser l’influx nerveux dont il a besoin  comme du courbant électrique. Le foie est l’organe qui consomme le plus de sang et l’artère qui lui en apporte traverse le muscle du diaphragme qui absorbe le stress; c’est un  cercle vicieux.

Autre question : le virus COVID 19 est-il naturel ou non pour vous ?

Alors là j’aimerais bien pouvoir vous répondre parce que s’il était naturel, ne croyez-vous pas que le Président  devrait classer la pandémie comme une catastrophe naturelle. Faute de récupérer la perte d’exploitation qui ferait la ruine des assureurs , au moins nous pourrions obtenir les indemnités journalières qui ont du reste toutes au minimum un mois de franchise. Cela aurait permis d’économiser  les 1500 euros que nous payerons un jour ou l’autre comme tout le reste..

J’ai aussi appris que vous aviez lancé une vidéo-consultation. Sans les mains, cela paraît pour le moins étrange pour un ostéopathe.

En ostéopathie, il y a deux étapes essentielles :  la recherche de la cause et l’explication du lien existant entre le trouble et les modes de vie, c’est la pédagogie, et puis bien sûr il y a la thérapie manuelle. Elle permet de valider le diagnostic et d’accélérer le processus de guérison.

Ce que je proposer lors de la video-consultation, c’est la première étape et bien souvent elle suffit à faire disparaître le trouble quand il n’est pas important ni installé depuis trop longtemps.

Comment peut-on obtenir un rdv pour une vidéo-consultation ?

Il suffit d’adresser un message avec pour objet VIDEO CONSULTATION à contact@europromosteo.com.

Merci Jean-Pierre Marguaritte,  je crois que les lecteurs vont se délecter.

Puis-je lancer un  appel ?

OUI si c’est pour une bonne cause.

C’est le cas car il s’agit de la Prévention santé . Je lance un appel à un partenaire pour m’aider à créer une plateforme qui centraliserait et automatiserait le système et permettrait à plusieurs ostéopathes d’assurer ces vidéo-consultations. Car au delà de la consultation il y a tout un suivi avec une enquête de satisfaction.

Cela pourrait être un assureur, en ce moment beaucoup de vidéo-consultation sont proposées mais dans le domaine de la prévention je ne crois pas en avoir déjà vu.

Bonne chance, ce projet est innovant et utile pour prévenir la maladie, il devrait intéresser.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix + dix-neuf =