Les vacances sont une formidable occasion pour sortir de soi et retrouver le bon rythme. Comme nous le dit la philosophe Mona Ozouf : renouons avec la patience et le sens de la nuance…

L’été étant celui du temps libre et de nouvelles activités  , profitons-en pour réfléchir à notre équilibre , aux objectifs que nous poursuivons et pourquoi pas à la mission que nous voulons jouer  dans la société . Ce n’est pas interdit , c’est même conseillé ! C’est la période idéale pour le faire , car  après , nous sommes vite replongés dans le rythme infernal de nos vies , quelles que soient celles-ci du reste . À ce sujet , ce que nous dit la philosophe et historienne Mona Ozouf peut avoir une résonance particulière dans la période actuelle , celle des incertitudes et des changements de modes de vie .
Ecoutons par exemple ce qu’elle dit aujourd’hui à notre confrère Ouest France  sur nos comportements individuels et collectifs singulièrement marqués ces derniers temps par l’exaltation, la passion ou l’emportement :
« La crise sanitaire n’est pas finie que nous avons déjà commencé à instruire le procès de ceux qui l’ont gérée . Comme s’il n’y avait rien de plus urgent que d’épingler des coupables et de les punir de façon exemplaire . Tout ça montre à quel point nous sommes les héritiers de la radicalité révolutionnaire . Nous avons collectivement besoin d’une éducation à la patience , à la tolérance , à la nuance . »

Tout cela est tellement vrai , et s’applique à tous les domaines . Du point de vue de la réussite économique , seuls prospèrent ceux qui le font dans la durée…Ce n’est qu’un exemple , j’ai tellement vu des entrepreneurs se décourager , s’emporter face à des mauvaises nouvelles  voire perdre pied a cause de décisions impulsives qu’on peut se demander sla tempérance n’est pas en train de devenir une qualité clé dans le monde actuel et d’une  manière générale …
Et puisque que nous avons un peu le temps de réfléchir ou de nous adonner à d’autres activités , faisons-le ! Cela  ne peut que faire du bien et nous donner un peu plus de patience , de tolérance ou de nuance justement !

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-sept − sept =