Accueil Éco La chronique de Robert Lafont En supprimant les impôts de production, Emmanuel Macron sauverait son quinquennat et...

En supprimant les impôts de production, Emmanuel Macron sauverait son quinquennat et ferait de la France l’équivalent industriel de l’Allemagne !

Le président de la République peut encore sauver son mandat en faisant de l‘industrie le fer de lance de la reconquête économique française. Il devrait supprimer les 90 milliards d‘euros d‘impôts de production payées en plus par les entreprises hexagonales par rapport à leurs homologues allemandes, suggérait avec entrain le dynamique patron fondateur d’Orientis (Kusmi Tea, Lov Organic…) Sylvain Orébi sur les ondes de BFMbusiness ce matin au micro de Nicolas Doze. Il n‘a pas tort l‘entrepreneur leader du thé et des tisanes en France.

Au plan budgétaire, c‘est même finançable puisque les 300 Milliards alloués par Bercy aux PGE (Prêts garantis par l‘État)n‘ont été attribués qu‘à hauteur de 100 Milliards d‘euros comme le révèle la reine des administrateurs judiciaires Hélène Bourbouloux. L‘occasion est unique, la fenêtre de tir historique. Bizarrement ni le Medef ni la CGPME n‘ont enfourché ce cheval de bataille. L’objectif de réindustrialisation du pays a le mérite outre de pouvoir relancer tous les secteurs d‘activités (services compris), d‘irriguer l’économie des territoires et surtout de transcender les clivages  politiques, syndicaux ou partisans. Une ambition industrielle partagée par beaucoup qui depuis Georges Pompidou, n’a jamais vraiment été portée au pinacle.

Selon l‘INSEE, l‘industrie française a perdu (de 1980 à 2018) 2,2 millions d‘emplois dont 441000 rien qu‘entre 2008 et 2018. Une hémorragie qui rend compte de l‘écart de compétitivité constaté avec notre voisin allemand et dont le président de la République devrait faire son principal cheval de bataille pour la fin de son mandat.

En cas de réussite, outre sa réélection, c‘est le visage profond de toute l’économie française qui s‘en trouverait améliorée et durablement. Tout le monde a à y gagner !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

sept + seize =