« Piscis primum a capite foetet » (Erasme adage 3197) ou en d’autres termes : « Le poisson pourrit par la tête », selon un proverbe chinois plus connu…

Emmanuel Macron ci-devant Président de la République vient à nouveau de le prouver en se livrant à une bouffonnerie grotesque avec deux « youtubeurs » humoristiques Macfly et Carlito.

Le Président de la République abaisse sa fonction, la ramène à un jeu d’amuseur public, il devient un saltimbanque croyant ainsi capter les votes des jeunes français !

C’est une faute sans appel qui tente de faire croire que le Président est le copain des jeunes.

En tentant de se présenter comme un copain Emmanuel Macron s’illusionne et surtout ment à nos jeunes concitoyens qui n’en croient pas un mot.

La surprise passée ils vont comprendre que cette mise en scène est une manipulation méprisante.

Ce n’est pas la première fois que Emmanuel Macron ridiculise sa fonction : on se souvient de la fête de la musique à l’Elysée en 2018, de sa pose enlacée avec deux jeunes à l’Ile Saint-Martin qui font un doigt d’honneur, également en 2018.

« La démocratie plus qu’aucun autre régime, exige l’exercice de l’autorité »
Saint-John Perse, discours sur Briand

Aux yeux de la très grande majorité des Français, en abaissant sa fonction présidentielle à un niveau, qui par nature n’est pas la sienne, il déchoit son autorité, il perd toute crédibilité !

« L’autorité ne va pas sans prestige, ni le prestige sans éloignement », Charles de Gaulle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

cinq × un =