Financement des PME : Bpifrance lance un fonds pour 1500 ETI

Le roi de la vente à distance, Derek Smith, président de Trésor du Patrimoine (220 millions d‘euros de chiffre d‘affaires, avec de nombreux catalogues VPC, de L‘Homme moderne à Sedao ou Leon Fargues) félicite Bruno Le Maire d‘avoir initié les PGE. Mais le propriétaire du grand cru de Sauternes, Chateau de Rayne Vigneau (racheté 40 millions d‘euros en 2018) voudrait que le gouvernement profite de l’occasion pour renforcer les fonds propres de nos Pme qui en manquent cruellement : « Pourquoi ne pas créer un vaste fonds participatif France PME, qui porterait l’ensemble des PGE (Prêts Garantis par l‘Etat) transformés en actions dudit fonds. Le capital de France PME  serait ouvert à l’épargne des particuliers avec des avantages fiscaux dédiés ».

Une excellente idée qui viendrait compléter le nouveau dispositif BPI France Entreprises, premier fonds grand public d’investissement ouvert aux particuliers et destiné à l’investissement dans le non côté, et les 1500 sociétés que Bpifrance accompagne. Un tel FCPR, accessible dès 5000 euros, sera exonéré d’impôts sur les plus-values à la sortie !
Faut-il rappeler qu‘investir dans les PME rapporte plus que dans les grands groupes. Ainsi selon France Invest, le non-côté rapporte, sur 15 ans, 11,2 % par an en moyenne, soit deux fois plus que les actions, ou quatre fois plus que l’assurance-vie ! Attention donc aux idées reçues !


Et en plus, c‘est tout notre tissu économique qui en profite.


Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-huit + 7 =