Cryptomonnaie : Claude Lelouch pousse le klapcoin pour financer de nouveaux films

Claude Lelouch attends the 47th Deauville American Film Festival on September 09, 2021 in Deauville, France

Le célèbre metteur en scène français est décidément toujours à l’affût. Une leçon à méditer.

À 84 ans, le réalisateur d’Un homme et une femme reste toujours d’une vitalité incroyable. Hier, j’eu l’occasion de le croiser, et il me raconta le fameux déjeuner qu’il organisa il y a quelques années avec Bernard Tapie, Johnny et Belmondo. Un trio magique qui ne s’était jamais rencontré. Mieux que Neymar-Mbappé-Messi ! Vous imaginez la photo.

Pour Claude, si Bébel reste selon ses propres termes « le plus populaire des acteurs français », Johnny « le monument que l’on sait et Tapie, un héros a la volonté de fer  qui trois jours avant sa mort, pensait encore pouvoir guérir » Quand on a la foi, on l’a toute sa vie ! « À la fin du déjeuner, Tapie expliquait à Belmondo comment tourner un film, Johnny disait à Tapie la façon de faire des affaires et Belmondo apprenait à chanter à Johnny ! ».

Un vrai roman… Lelouch n’est pas en reste d’anecdotes. En ce moment, il lance avec sa fille Sarah un nouveau moyen de financer les films grâce aux cryptomonnaies. Cela s’appelle le Klapcoin. La société de la Diversité du cinéma français (DCF) initiée par Sarah Lelouch, sa fille, le producteur Joël Girod et deux investisseurs, Fabien Berger et Sabine Tellier, envisage de lever 8 millions d’euros via une ICO (Initial Coin Offering) pour permettre le financement de quelques 25 nouveaux films ou séries.

Cette nouvelle cryptomonnaie Klapcoin sera gérée par Exalon, filiale d’EDF spécialisée dans la blockchain, et pourra être souscrite par les particuliers ou les épargnants. Sa valeur sera directement indexée sur les profits de la société DCF. L’année dernière, le metteur en scène Luc Jacquet avait indiqué vouloir aussi organiser une levée de fonds sur ce principe de quelques 50 millions d’euros.

Une belle initiative : en sortant du bureau, j’oubliai mon écharpe mais pas Claude Lelouch à qui rien n’échappe décidément. L’œil de lynx du réalisateur qui maintenant lorgne sur le potentiel des cryptos. Il est génial l’homme aux 50 films, d’ailleurs, il repart en tournée en province pour présenter L’amour, c’est mieux que la vie, son dernier long métrage tourné avec Gérard Darmon, Philippe Lellouche et Kev Adams. Et dire qu’il y en a encore qui veulent mettre les seniors à la retraite après 55 ans !

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

4 × 5 =