Vladmir Poutine, président de la Russie

Par Jean-Luc Cadeddu, Historien et Maire-adjoint de Maisons-Alfort

En 1775 c’est ce que les Historiens ont appelés la guerre des farines, Louis XVI devenu roi en 1774 demande à son Ministre des finances de l’époque, à savoir Turgot, de réformer la Monarchie afin d’améliorer si, je puis m’exprimer ainsi, notre pain quotidien ! Ou plutôt de diminuer les dépenses et de mettre en place un impôt plus juste !

Soit faire redémarrer l’économie par la liberté des échanges (ca ne vous rappelle rien ?)

Hélas cette restructuration va entrainer en Avril 1775 la colère du peuple qui voit d’un mauvais œil la libéralisation du commerce du grain ainsi que l’augmentation des prix.

Pauvre Turgot ! Il sera renvoyé en 1776 et ses successeurs les Ministres Necker, Calonne et Loménie de Brienne ne feront pas mieux.

Le déficit de la France notamment causé par la participation de notre pays à la guerre d’indépendance des états unis et à  la construction du château de Versailles ne sera pas prés de s’améliorer , ce qui entrainera beaucoup plus tard les émeutes de la fin et bien sur la Révolution Française !

AU 21eme siecle nous avons en plus la guerre en UKRAINE avec son immense grenier à blé et le dictateur Poutine pour nous affamer !

Souhaitons que l’Europe ne tombe pas à nouveau dans la guerre des farines et que nous soyons assez forts pour trouver les solutions qui s’imposent.

JEAN LUC CADEDDU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

seize − 7 =