Tristan de Witte (ex-Bpifrance) veut devenir un champion du luminaire avec Rivalen

La croissance externe permet au groupe Rivalen de croître très rapidement. En avalant la PME angevine Brossier Saderne (spécialiste des lampes, appliques, miroirs éclairants, plafonniers…) et sa filiale lyonnaise, Luz Eva (abat-jour), le groupe fondé en 2017 par l’homme d’affaires belge Tristan de Witte (ex-Bpifrance) se renforce dans le secteur de l’éclairage.

Brossier Saderne (8 millions d’euros de CA et 55 salariés) est une pépite et compte quelques prestigieux clients dans son portefeuille et des réalisations qui font référence : le Buddha Bar, la piscine Molitor, la Mamounia (Marrakech)…

L’entrepreneuse Laure Bignon, à la tête de Brossier Saderne depuis 2 ans, conserve la présidence au côté du fonds UI Investissement. Après Roger Pradier (Indre) et Securlite (Sarthe), Rivalen (35 millions d’euros de CA) compte désormais quatre PME dans son giron. Et le holding de Tristan de Witte va continuer son ambitieuse politique de croissance externe au rythme de deux acquisitions par an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-sept + dix-sept =