Louis de Lillers (CorWave) a mis au point un implant cardiaque révolutionnaire


L’insuffisance cardiaque, un marché mondial d’un milliard d’euros qui touche 70000 personnes dans l’hexagone. C’est l’exemple type de nouvelles entreprises qui font du bien à tout le monde : à la santé publique, à la recherche médicale française et à l’impératif de réindustrialisation du territoire !

CorWave, la jeune pousse de pompes cardiaques lancée à Clichy (92)en 2012, est une entreprise d’excellence qui  compte sur 50 salariés neuf docteurs en science plus de 32 ingénieurs !

Sa technologie unique au monde, inspirée de la nage ondulaire des animaux marins, offre une nouvelle conception de pompes cardiaques implantables sans avoir les défauts ou effets secondaires des pompes existantes.(AVC, hémorragies…).

Une formidable nouvelle car le problème de santé publique est de poids. L’insuffisance cardiaque toucherait plus de 2 % de la population, et 10% des plus de 70 ans. L’atout de la pompe cardiaque de CorWave est de pouvoir s’adapter au rythme du patient. Le dirigeant de la medtech, Louis de Lillers, Edhec et multi-entrepreneur, un temps analyste chez Sofinnova et fondateur de PlugMed se veut très confiant : « Si le malade fait du sport, la pompe actionne d’avantage et elle permet au total de guérir de l’insuffisance cardiaque…» Le marché est mondial et peut atteindre le milliard d’euros de ventes par an, un créneau salvateur que CorWave peut ambitionner de couvrir seul grâce à sa pompe innovante LVAD.

Le marché des problèmes cardiaques est décidément porteur pour les jeunes pousses tricolores. Tout le monde garde à l’esprit les innovations de Carmat en matière de coeur artificiel, qui, bonne nouvelle, sera commercialisé dès cette année en Allemagne.

À ce palmarès, il va falloir rajouter CorWave qui lève 35 millions d’euros. Une magnifique levée de fonds qui a séduit BpiFrance, Seventure, Novo Holdings, Sofinnova, Arbevel, M&L Healthcare mais aussi EIC Fund, le nouveau fonds européen, doté de 3,6 milliards d’euros, qui injecte dans la jeune pousse quelques 15 millions d’euros !

Au plan industriel, CorWave démarre les essais pour produire ses pompes LVAD dans l’hexagone. Que demander de plus !

Robert Lafont

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

20 + sept =