Fondateur et CEO du groupe Servi à Montrouge depuis 2004, cet entrepreneur autodidacte de 49 ans a révolutionné le style des uniformes en créant des vêtements de luxe pour l’industrie, l’hôtellerie et la restauration.

En 16 ans, Pierre Florentin a réussi à devenir dans le monde de l’uniforme et des tenues professionnelles ce que Jean-Paul Gaultier est à la haute couture : un précurseur de style, devenu un des référents du vêtement d’image haut de gamme. Son crédo est de casser les codes du vêtement standard pour en redessiner l’identité et créer une mode de prestige très actuelle. Les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme qui doivent équiper 2/3 de leurs équipes ne s’y sont pas trompés et les clients les plus prestigieux (Hôtel George V, Plaza Athénée, Négresco, Paul Bocuse…) lui font confiance depuis des années.

Un autodidacte passionné de style

Né à Boulogne-Billancourt dans une famille de tailleurs et commerçants, Pierre Florentin barbote dans les étoffes de tissus et navigue dans les ateliers de couture depuis son plus jeune âge. C’est donc tout naturellement que cet autodidacte, qui passe son temps libre à transmettre sa culture entrepreneuriale à des jeunes en apprentissage, crée son agence de conseil en implantation et stratégie textile qui fonctionne comme un bureau de style.

Passionné de gastronomie et de voyages, devenir partenaire de grands hôtels et de restaurants s’est imposé à lui, dans un univers où la majorité des salariés porte un vêtement de travail. Constatant qu’il n’y avait pas ou très peu de sociétés haut de gamme textile pouvant offrir une réelle alternative de créateur, il crée Servi, une agence textile spécialisée dans l’uniforme qui fonctionne comme un bureau d’étude dédié principalement au marché du luxe (hôtellerie et restauration haut de gamme, banques assurances, marques de luxe, événements sportifs, agence d’hôtesses…).

Relocalisation, croissance externe et export La société est composée de chefs de projets, de modélistes, de stylistes, de graphistes, chef de produits, d’une administration des ventes, d’un pôle logistique et d’un service financier. Mais le groupe Servi, c’est aussi une volonté de fabrication « made in France » et une stratégie de croissance externe depuis 2006, avec le rachat des marques Aline Robineau (vêtements sur mesure pour les chefs de cuisine), kalystos, VIP Marc Brion et enfin en octobre 2016 de Saint Ange Uniformes.

Autant d’acquisitions permettant de développer sa stratégie de relocalisation débutée il y a deux ans dans l’objectif de concevoir et fabriquer 75% de sa production textile en France, mais aussi de renforcer son image luxe et retail et ainsi d’accélérer le développement de son bureau de style, pour se positionner sur le marché du grand export en imposant le savoir-faire français.

Poursuivant son rêve de gosse, Pierre Florentin a su tirer profit de sa créativité anticonformiste, de son expertise métier, de ses acquisitions stratégiques et de ses innovations techniques pour se positionner aujourd’hui en tant que référent français sur le marché du vêtement d’image haut de gamme. Une aventure entrepreneuriale cousue de fil blanc qui nous fait dire « chapeau bas ! ».

V.L.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-sept − 6 =