L’augmentation des tarifs autoroutiers atteint 1,12% en moyenne.

Comme chaque année, les réseaux autoroutiers ont revu leurs tarifs à la hausse début février. L’augmentation s’élève ainsi à 1,12% en moyenne.

Une hausse contraire aux attentes des automobilistes persuadés, si ce n’est de la poursuite d’un gel des tarifs, au moins d’une hausse très limitée et égale à l’inflation générale de 0,2%, comme l’avait promis Ségolène Royal, ministre de l’Environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici