En raison des centaines d’études alarmistes publiées ces dernières années, la question de la robotique est désormais indissociable de celle de l’emploi.

Les robots agricoles comme ceux développés par les startups françaises Vitirover ou Naïo Technologies risquent-ils d’avoir un impact négatif sur l’emploi dans un secteur déjà sinistré ?

« Non, répond Aymeric Barthes, CEO de Naïo Technologies. Les 100 robots que nous avons vendus n’ont détruit aucun emploi, car aucun agriculteur n’a renvoyé un employé consécutivement à l’achat d’un robot. Robot et emploi ne sont pas incompatibles. D’autant qu’aujourd’hui, la principale difficulté des agriculteurs est de trouver de la main d’oeuvre. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici