Les indiscrets de l’actualité — Février 2019

La remontée de Rachida Dati dans sa campagne à Paris s’explique, selon Frédéric Dabi (Ifop), par le retour au bercail des « macronistes » de droite.

• François Bayrou s’avoue, en privé, impressionné par le sang-froid du président, n’excluant pas de devenir son Premier ministre avec un gouvernement moins techno et plus ancré dans les territoires.

• Didier Decoin, nouveau président de l’Académie Goncourt, veut internationaliser le prix pour mieux promouvoir la langue française dans le monde.

• Frédéric Lefebvre, ancien ministre des PME et cofondateur d’Agir, n’a pas renoncé à convaincre Emmanuel Macron d’organiser des référendums numériques quatre fois par an sur des réformes importantes.

• Guillaume Musso (1,5 million d’exemplaires) est l’écrivain français le plus vendu de l’année devant Michel Bussi et Virginie Grimaldi. Michel Houellebecq est 9ème avec 560 000 ex.

• Bonne nouvelle pour la place de Paris. Constellium, l’ex-Péchiney (5,8 Mds € de CA), quitte Amsterdam pour installer son siège social dans la capitale.

• Le Chocolat des Français, vendu dans 12 pays, 100% de croissance, ouvre une boutique avenue de l’Opéra.

• Nicolas Dupont-Aignan veut favoriser les entreprises familiales en les exonérant de droits de succession, comme en Allemagne.

• L’assureur Aviva risque de perdre 1.1 Md€ à cause de contrats mal ficelés d’Assurance vie « à cours connus » de sa filiale Abeille Vie.

• Pour les prochaines présidentielles, Jean-Pierre Raffarin pense que Xavier Bertrand sera plus en phase avec les attentes des Français que François Baroin. L’économiste libéral et milliardaire Charles Gave, qui veut supprimer l’IFI et les impôt de production, est très courtisé par les hommes politiques à droite.

• Laurent Wauquiez n’a pas abdiqué à ses ambitions présidentielles et veut se positionner comme un candidat de la rupture, très anti médias à la Trump.

• Suite à « l’affaire » Delevoye, Ségolène Royal veut plafonner le cumul des rémunérations des élus et hauts fonctionnaires à 15K€.

• L’ancien patron d’Orange, Didier Lombard, est favorable à la 5G Huaweï à condition que le centre de maintenance du géant chinois soit installé en Europe.

• InVivo, qui a racheté la marque « Café de Paris », veut en faire la référence des vins mousseux festifs à l’international. • Carlos Ghosn n’exclut pas de revenir en France s’il a les garanties que son procès sera équitable.

• Ancien patron de DS, Yves Bonnefond quitte la marque au chevron pour s’occuper des synergies industrielles du nouveau groupe PSA-Fiat.

• Fontaine Pajot, le chantier naval de la Rochelle (208 M€, 4 fois plus qu’il y a 5 ans) devient N°2 du nautisme en Europe derrière Bénéteau. Après avoir mis la main sur Dufour en 2018, il investit 13 M€ et recrute 130 salariés.

• Marc Auberger va devenir le nouveau patron du fonds Iris capital.

• Stéphane Français, Pdg de Thomson Computing, dernière marque française de PC et smartphones, annonce lever 20 M€ sur Euronext Growth en avril.

• La France n’intervient pas au Sahel pour sécuriser son approvisionnement en uranium car il y a bien d’autres sources possibles.

• Pour relancer les introductions sur Euronext, Louis Thannberger, président d’IPO N°1, lance le « Cercle des PME en bourse ».

• La Moselle attire de plus en plus d’industriels. En 2019, Knauf Insolation a investi 110 M€, 120 em- plois, sur un nouveau site de production de laine roche.

• Fabrice Larue, Pdg de Newen, prêt à mettre 200 M€ pour racheter Lagardère Studios.

• En Bre- tagne, un acquéreur étranger sur deux est britannique.

• Nicolas Sarkozy a fait une fleur à Mohed Altrad pour intervenir le 18 décembre dernier au séminaire de son groupe pour 40K€. Jusque-là, l’ex-président facturait un minimum de 200M€ la prestation !

• Audrey-Laure Bergenthal, fondatrice de la jeune pousse drômoise Euveka (33 salariés dont 22 ingénieurs), inventrice d’un mannequin robot, recherche 2M€.

• Orange Cyberdéfense dédiée à la sécurité informatique double de taille en rachetant SecureData et SecureLink et vise le milliard de chiffre d’affaires.

• Maurice Bansay, patron d’Apsys, lorgne sur les centres commerciaux Parly2 et Rosny2, mis en vente par Abu Dhabi Investment.

• Pure Salmon, société d’élevage de saumons, investit à Boulogne-Sur-Mer, sur un site produisant 10 000 tonnes de saumons par an, soit un investissement de 175 millions d’euros, et 160 nouveaux emplois.

• Jérôme Bocuse, le fils du célèbre grand Chef Paul Bocuse, qui vient de perdre son 3ème macaron Michelin, veut rebondir et envisage une introduction en Bourse.

• Le producteur de spectacles Roberto Ciurleo (Robin des Bois), va lancer une comédie musicale reprenant les chansons de Michel Sardou.

• Avisa rachète CEIS et devient un nouveau champion français de l’intelligence économique avec 40M€ de CA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici