« Les idées des chefs d’entreprises français intéressent la Chine »

Pour les entrepreneurs français, la Chine est à la fois perçue comme un eldorado mais aussi comme un marché difficile d’accès. Qu’en est-il réellement ? Éléments de réponse avec Xiaoqing Su-Pellemêle, secrétaire générale du Comité d’échanges Franco-Chinois (CCI Paris Ile-de-France).

La pandémie et le ralentissement de l’économie mondiale ont-ils modifié les relations franco-chinoises ?

Le contexte actuel n’est pas simple, même si les choses se sont améliorées récemment avec une diminution des jours de confinement imposés à l’arrivée sur le territoire chinois. Aux difficultés logistiques viennent désormais s’ajouter des inquiétudes géopolitiques. Mais même après trois années compliquées, les entreprises chinoises et françaises continuent d’exprimer une volonté d’échanger.

Quelles difficultés rencontrent les entreprises françaises en Chine ?

Elles mettent en avant des interrogations liées à la propriété intellectuelle, à la sortie des capitaux ou à la structure des entreprises étrangères en Chine. Ces problématiques ne sont pas insurmontables, d’autant plus que la France met à la disposition des entreprises françaises un réseau conséquent : Business France, la Team France Export, le bureau de la CCI Paris Île-de-France à Pékin, les services économiques de l’Ambassade et des Consulats Généraux français.

« Les produits français sont encore très appréciés en Chine »

Quelles sont les qualités requises pour réussir sur le marché chinois ?

Il faut de solides capacités financières, une connaissance du marché et des habitudes de consommation chinoises et un produit attendu par les Chinois.

Quels sont les atouts des PME françaises pour réussir en Chine ?

Les produits et le savoir-faire français sont encore très appréciés en Chine. Les idées et la capacité d’innovation des chefs d’entreprises français intéressent également les Chinois.

Quels sont les secteurs les plus prometteurs pour les PME tricolores ?

L’aéronautique, l’automobile, le luxe, la mode, l’agroalimentaire, le bien-être…

Que peuvent apporter les entreprises françaises à l’économie chinoise ?

Nos entreprises possèdent une expertise en matière d’innovation et de R&D. La France possède de nombreux talents, des laboratoires et des entreprises dynamiques. Par ailleurs, mieux travailler avec la Chine sur le développement de projets verts pourrait permettre de porter des idées européennes à plus grande échelle.

Comment la CCI Paris Île-de-France aide-t-elle les entreprises françaises à s’implanter en Chine ?

Elle joue un rôle de premier plan. Le Comité d’Echanges Franco-Chinois (CEFC) organise de nombreux évènements. Le club RéseauxChine offre aux chefs d’entreprises français et chinois la possibilité de partager leurs expériences. A Pékin, un bureau de représentation de notre CCI accompagne les entrepreneurs français. En Île-de-France, les équipes de conseillers sectoriels de la Team France Export sont à la disposition des PME. Les chances de succès des entreprises françaises en Chine commencent ici, en Île-de-France, par des échanges entre décideurs et chefs d’entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quatre × deux =