Alors que les investissements à l’étranger sont en baisse au sein de l’Europe, en France ils continuent de croitre. Une première.

Depuis 2012, l’Europe n’a jamais constaté une telle baisse des investissements directs étrangers. Pour cause, des changements politiques comme le Brexit au Royaume-Uni et l’arrivée des populistes en Italie.
La France, elle, fait bande à part. C’est le seul pays qui progresse en Europe. En arrivant au deuxième rang européen, elle double l’Allemagne qui essuie une baisse de 13% l’an passé.

Comment la France est-elle passée devant l’Allemagne ?

Plusieurs réformes justifient cet engouement pour la France, notamment sur le travail et la fiscalité. Aussi, la bonne situation économique française dont se félicite notre ministre de l’Economie permet d’attirer les investisseurs étrangers.

Ces derniers sont majoritairement américains, avec, par exemple, un investissement récent de 2 milliards d’euros dans le parc Disney. Les Allemands, eux, sont les premiers investisseurs en France dans le domaine de l’industrie, cela participe à la création d’emplois.

Garder cette croissance des IDE en France

L’investissement nécessite plusieurs années à se mettre en place. Des évènements récents comme les manifestations des Gilets Jaunes et la mise en place de la taxe pour les GAFA pourraient entacher cette croissance dans les années à venir. De même, le coût du travail en France reste handicapant.

Pour devancer l’Allemagne durablement, d’autres réformes seront nécessaires dans les secteurs de la formation, l’éducation, la fiscalité et le coût du travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici