Le marché de la formation connaissait une évolution règlementaire importante. Alors que le digital peinait à convaincre les entreprises comme les apprenants, la crise sanitaire en a démocratisé activement son utilisation. Entretien avec Pascal Souclier, dirigeant de l’IIFA, organisme de formation professionnelle.

La formation professionnelle, en profonde mutation depuis la loi Avenir professionnel de 2018, était engagé avant la crise sanitaire dans une transformation progressive de son offre en digital et en ligne, bien que la majorité des entreprises et apprenants préférait encore la formation en présentiel.

Suite au confinement et à l’explosion du télétravail, le e-learning devient la norme. « Il y a un avant et un après Covid… c’est une évolution structurante pour les années à venir qu’est en train de vivre le secteur de la formation. En quelques mois, la modernisation des contenus s’est opérée, explique Pascal Souclier, les organismes dans la grande majorité ayant pu proposer des offres en ligne aux entreprises et stagiaires en télétravail ou en activité partielle ».

Durant cette période particulière, l’IIFA, qui était déjà engagé dans un processus de transformation digitale de ses contenus a su réagir rapidement avec ses équipes de formateurs : « Nous avons réussi à organiser durant le confinement 65 sessions de formation en ligne pour former 680 stagiaires en 3 mois, apportant ainsi aux bénéficiaires des solutions utiles et adaptées durant cette période d’activité réduite ».

La transformation numérique, dans l’ADN de l’IIFA

Historiquement, l’IIFA travaille sur un marché de niche : celui de l’accompagnement des médias audiovisuels dans leur transformation numérique. « Face aux plateformes vidéo, les télévisions ont accumulé du retard. On ne gère pas de la même façon la diffusion hertzienne et les plateformes web ». L’IIFA intervient auprès des grands médias et prestataires audiovisuels en conseil et formation sur les process de production et les projets d’évolution vidéo en réseaux IP. L’organisme déploie des programmes sur mesure et propose des parcours certifiants éligibles au CPF (Compte Personnel de Formation pour apporter aux professionnels du secteur une mise à niveau sur les aspects technologiques et organisationnels. L’IIFA est leader sur ce marché de l’accompagnement des médias et son savoir-faire s’exporte, notamment outre atlantique.

L’IIFA a aujourd’hui 3 axes de développement de ses formations digitales : la classe virtuelle ou webinaire, dédiée aux contenus théoriques et fondamentaux ; le tutoriel, constitué de vidéo streaming, de solutions pas à pas, de quizz et d’évaluations et le présentiel qui va se poursuivre, notamment dans le cadre d’ateliers pratiques et études de cas. « Nous avons imaginé puis développé en interne une plateforme LMS reposant sur un concept innovant : l’atomisation des contenus, afin de granulariser la formation. Grâce à l’ensemble des outils ‘blending learning’ mis en place et que nous continuons à faire évoluer, nous savons bâtir un programme sur-mesure pour chaque stagiaire avec les modules qui vont lui correspondre tout en garantissant sécurité et confidentialité des parcours des bénéficiaires ».

A savoir : membre actif de la Fédération de la Formation Professionnelle, qualifié ISQ-OPQF et inscrit au Datadock, l’IIFA a passé avec succès la nouvelle certification QUALIOPI obligatoire pour les organismes et vient d’être certifié pour 4 ans : une reconnaissance de l’engagement de l’équipe sur la qualité de ses contenus et process.

La santé, l’autre spécialité de l’IIFA

Depuis 2015, l’IIFA a ouvert une nouvelle branche dans le secteur de la santé en lançant sa marque dédiée, Timélia, devenue leader en 5 ans auprès des orthophonistes (plus de 1000 stagiaires ont été formés en 2019, la recherche et les pratiques de cette profession évoluant en permanence.)

Durant la pandémie, l’IIFA a lancé une plateforme web Tv de vulgarisation et de tutoriels pour le grand public : patati.tv, à destination des familles et des patients, notamment les enfants souffrant de troubles légers. Des premiers contenus sont disponibles sur le bégaiement.

Plus d’infos

www.iifa.frwww.timelia.fr  / www.patati.tv

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix-huit − 15 =