Le géant italien de l’agroalimentaire (3,9 Mds€ de CA) a de l’appétit pour le savoir-faire hexagonal. En rachetant le français Harry’s (691 M€ de CA) en 2007, Barilla a en effet fait une excellente affaire, grâce au pain de mie «sans croûte».

Le groupe détient en effet 60% de ce segment qui connaît une progression de 15% par an sur un marché à faible croissance (2,4%). Pour maintenir sa position, Barilla a investi 14 M€ dans l’usine de Saint-Vulbas dans l’Ain, d’où sortent chaque année 63 millions de paquets.

Un montant qui n’est que la première tranche des 47,2 M€ prévus pour moderniser également les sites de Chateauroux et de Valenciennes. Barilla emploie 1.500 personnes dans l’Hexagone, dont près de 1.260 dans ses six usines françaises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici