Gene Simmons est le bassiste/chanteur du groupe de rock américain KISS, mais, au fil de sa longue carrière, l’artiste aujourd’hui âgé de 70 ans n’a pas fait que ça. Loin de là.

Tout commence en 1976-1977, lorsque Gene Simmons, désireux d’élargir son horizon, décide de produire la première démo d’un tout jeune groupe, Van Halen. Il s’investit ensuite dans la musique et produit d’autres groupes en créant Simmons Records et en devenant le manager de Liza Minelli !

Le fait de s’investir dans la musique est un prolongement de sa carrière mais il ne va pas en rester là et fait ses débuts au cinéma en 1983 dans Runaway de l’écrivain Michael Crichton face à Tom Selleck (Magnum).

Au fil des ans, Gene Simmons va gérer la communication d’une série de course automobile américaine, l’Indycar series, en créant le slogan « I am Indy ». Il dépose aussi des marques à tour de bras : le logo Moneybag, ?enis, etc etc etc, a créé son propre magazine (Tongue Magazine), ses propres comics avec Simmons comics, édité un de ses livres (Simmons Books) et écrit d’autres livres pour de grands éditeurs américains, fait une tournée pour livrer sa vision de la vie, créé sa marque de soda (Moneybags), une chaine de restaurant (Rock & Brews) et j’en passe.

Dernièrement, sentant l’air du temps, il est devenu le porte-parole, ou plutôt « chef évangéliste » comme l’indiquait son titre, d’une entreprise canadienne œuvrant dans le cannabis. Il a également dernièrement soutenu le Bitcoin et fait ses débuts sur le marché de l’art en exposant sa production à Las Vegas. Avis aux amateurs !

Evidemment, tout ne lui a pas réussi, loin de là, mais sa capacité à bouger, à créer, et à trouver des partenaires est unique. C’est cette capacité de création ou de recréation qui fait sa force. Né Chaim Witz à Haïfa en Israël au lendemain de la seconde guerre mondiale, il a su créer Gene Simmons puis le personnage scénique du Démon et aller de l’avant, toujours. Le personnage a également toujours conservé une inébranlable foi en lui qui a le don d’horripiler ses détracteurs.

Pour l’anecdote, j’avais pour projet de déposer le Moneybag logo avec le signe € mais Gene Simmons m’avait devancé et ses avocats m’ont contacté. J’avais également un autre projet qu’il m’a été facile de porter à sa connaissance. C’est ça l’Amérique de Gene Simmons, réactivité, souplesse, vitesse. Prenons-en de la graine !

Gene Simmons a également écrit plusieurs livres dont trois que je vous recommande : Sex, Money & KISS, Me, Inc.: Build an Army of One, Unleash Your Inner Rock God, Win in Life and Business et On Power: My Journey Through the Corridors of Power and How You Can Get More Power.

Tout un programme !

Yannick Boutot

Membre du Parti Radical de Gauche-Le centre gauche/Communicant créatif

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quatorze + dix-sept =