La 4e édition de l’Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) s’est ouverte jeudi soir à Shanghai. « La Chine fera résolument progresser l’ouverture de haut niveau », c’est ce qu’a déclaré le président chinois par liaison vidéo à la cérémonie d’ouverture.

A travers son discours, on peut constater que la Chine va poursuivre ses efforts pour réduire la liste négative des investissements étrangers et élargir l’ouverture dans les secteurs des services tels que les télécommunications et les soins médicaux, et de manière ordonnée.

De plus, la Chine va également réviser et élargir le catalogue des industries où les investissements étrangers sont encouragés en canalisant davantage d’investissements étrangers dans des domaines comme la fabrication avancée, les services modernes, les technologies nouvelles et de pointe, la conservation de l’énergie et la protection environnementale, ainsi qu’en orientant les investissements étrangers vers les régions du centre, de l’ouest et du nord-est de la Chine.

L’ouverture est une marque distinctive de la Chine contemporaine. En particulier, depuis son adhésion à l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) il y a deux décennies, la Chine a pleinement rempli ses engagements pris lors de son adhésion à l’OMC et a continuellement élargi son ouverture, ce qui lui a permis de réaliser un développement considérable et a également dynamisé l’économie mondiale.

En outre, la Chine a également promis de participer activement à la coopération internationale dans le développement vert et bas carbone et l’économie numérique, et de promouvoir activement son adhésion à l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste et à l’Accord de partenariat sur l’économie numérique. Cette série de mesures visant à élargir l’ouverture montre que la Chine tient toujours sa parole pour ce qui est de partager des dividendes du développement avec le reste monde.
Aujourd’hui, la Chine a une population de plus de 1,4 milliard d’habitants dont plus de 400 millions de personnes à revenu intermédiaire, et importe environ 2 500 milliards de dollars américains de biens et de services chaque année. La dynamique croissante de la CIIE démontre pleinement l’énorme attrait du marché chinois pour les entreprises mondiales.
Cette année, quelque 3 000 entreprises de 127 pays et régions ont participé à la CIIE. De plus, cette édition a attiré plus d’entreprises figurant sur le palmarès Fortune des 500 plus grandes sociétés mondiales et de leaders du secteur. Plus de 80% des entreprises participant à cette édition avaient été présentes dans les éditions précédentes. Voilà ce qui fait le charme de la CIIE, mais aussi le charme de la Chine toujours ouverte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

15 + deux =