L’économie chinoise a pris un bon départ au premier trimestre de 2022, malgré les défis posés par un environnement international de plus en plus complexe et les résurgences de cas de COVID-19 dans le pays.

Le produit intérieur brut du pays a progressé de 4,8% sur un an pour atteindre 27.020 milliards de yuans (environ 4.240 milliards de dollars) au cours du premier trimestre de 2022, contre une croissance de 4% au quatrième trimestre l’année dernière, a-t-on appris lundi des données publiées par le Bureau d’Etat des statistiques (BES).

L’économie a présenté une performance stable avec une reprise continue, alors que la Chine a équilibré le contrôle de l’épidémie et le développement économique et social, a annoncé Fu Linghui, porte-parole du BES, lors d’un point de presse.

Après un fort rebond en 2021, la Chine a connu des défis inattendus au début de cette année, dans le contexte d’une situation mondiale instable et de multiples foyers sporadiques de COVID-19 dans le pays. La pression économique à la baisse est en progression, et certains indicateurs majeurs ont rapporté des croissances plus faibles, d’après M. Fu.

« Cependant, les fondamentaux économiques à long terme restent sains, et l’élan continu de la reprise économique n’a pas changé », a indiqué M. Fu, soulignant que le pays avait la confiance et la capacité requises pour surmonter ces difficultés.

La production industrielle à valeur ajoutée a augmenté de 6,5% en base annuelle au cours du premier trimestre, alors que les investissements en capital fixe ont bondi de 9,3%. Les ventes au détail de biens de consommation ont augmenté de 3,3%.

Le taux de chômage urbain recensé s’est établi à 5,5% au cours du premier trimestre. Un total de 2,85 millions de nouveaux emplois urbains ont été créés lors de cette période.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

14 + 16 =