Faut-il voter Zemmour pour faire évoluer Emmanuel Macron ?

Puisqu’à entendre les principaux instituts de sondage et les commentateurs (excepté le sociologue Michel Maffesoli, voir sur EntreprendreTV), l’élection présidentielle semble déjà pliée avec un Emmanuel Macron caracolant en tête avec plus de 30 % des votants, ne vaut-il pas mieux chercher à voter pour un candidat qui permettra d’exprimer un souhait profond ou un marqueur politique fort ?

De ce point de vue, et si l’on souhaite que notre pays reprenne le contrôle d’une immigration clandestine ou régulière intempestive (avec plus 2 millions d’entrants rien que pour le dernier quinquennat ), ou si l’on désire pouvoir mettre un coup d’arrêt à la montée de la violence et de l’incivilité, il est certain que de nombreuses propositions fermes du candidat de « Reconquête » vont sans aucun doute dans le sens de la majorité de nos compatriotes.

Même s’ils ne les formuleraient pas toujours de manière aussi tranchée, il n’y a pas de doute que la plupart d’entre-eux, et quelque soient leurs origines ou religions, souhaitent renouer dans leur ensemble avec plus de quiétude et un mode de vie plus paisible, davantage proche et comparable à ce qu’on pouvait trouver dans les rues de nos villes et campagnes des années soixante par exemple.

Il ne s’agit pas de passéisme en l’occurrence, mais simplement d’arriver à préserver un mode de vie agréable et une concorde civile qui fait l’essence même de notre art de vivre français.

Le laxisme judiciaire, la non-application des petites peines, la faible construction de nouvelles prisons ne concourent pas a cette tranquillité souhaitée par beaucoup. On pourrait sur un autre sujet rajouter que la construction européenne et son évolution toujours plus technocratique, normative et fédéraliste ne va pas non plus dans le sens de ce que souhaitent beaucoup de nos compatriotes davantage à la recherche d’une Europe des Nations à cercles concentriques.

Autant de conceptions sur lesquelles le président Macron semble, malgré ses qualités d’homme d’Etat, encore assez éloigné. C’est dommage et ce peut être une raison parfaitement valable pour pousser nombre de nos concitoyens à voter Eric Zemmour par exemple (dont les positions restent les plus limpides sur ces sujets essentiels, contrairement à d’autres) pour obliger Macron à agir conformément à leurs souhaits fondamentaux.

Et pas besoin pour le savoir d’instaurer un nouveau « grand débat » permanent, comme vient justement de l’annoncer non sans malice le président Macron. Pouvoir faire appliquer par lui une partie du programme de Zemmour, ce peut être cela au fond que veulent inconsciemment ou consciemment nos compatriotes dans leur grande sagesse ? Ce peut être ce qui se passera avec une nouvelle majorité de droite à l’Assemblée ? Rien n’est écrit et c’est peut-être une vraie chance pour la France.

Robert LAFONT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

dix + 13 =