Par Laurent Labbe, fondateur de Choose My Company

Tribune. Arrivons-nous au bout du tunnel ? Pouvons-nous envisager une vraie reprise économique, sans masque, ni gel, ni « quoi qu’il en coûte » ? L’écosystème des start-ups y est déjà prêt. Il s’agit aujourd’hui d’avancer, non en tournant la page pour oublier, mais en tirant les leçons de cette crise inédite.

Les start-ups ont vécu cet épisode d’une manière particulière : notre classement montre que c’est dans cette catégorie d’entreprises que les collaborateurs expriment aujourd’hui la plus forte motivation, et notamment la plus forte confiance dans leur équipe dirigeante : ils sont plus de 84% à la juger exemplaire en termes de compétences, d’implication, ou encore d’éthique. Un chiffre qui a progressé de près de 7 points en un an. Pourquoi ? Parce que ces salariés ont eu le sentiment de se trouver face à des équipes dirigeantes qui acceptaient de partager, plus qu’à l’accoutumée, leurs doutes, leurs espoirs, leurs plans d’action. Dans le même temps, ces équipes ont su se montrer à l’écoute de leurs salariés, prendre en compte les, parfois les difficultés, individuelles. Au final, chacun a eu le sentiment de se trouver « dans le même bateau », plus unis face à cette adversité qui a suscité le dialogue.

Cette crise aura également eu le mérite de faire réfléchir tout un chacun au sens de son travail, aux fondements de son engagement. Là encore, les start-ups convainquent, plus que les autres entreprises. Ce sont, notamment, les femmes qui affirment trouver du sens à leur engagement au sein des start-ups. Pourtant, elles restent sous-représentées dans ces univers : ce sont encore largement des hommes qui fondent et dirigent des start-ups… et eux qui obtiennent des financements, de la part d’investisseurs eux aussi très masculins. Il devient urgent de mieux équilibrer les rôles, et les prises de décision : cette motivation des salariés au sein de l’écosystème des start-ups doit être reconnue et encouragée de manière équitable. C’est ainsi que les ambitions de la France en la matière pourront se concrétiser.

Laurent Labbe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

4 × trois =