Management : la positive attitude est essentielle !

Tribune. Mais à quoi pensent donc, à longueur de journée, les gens heureux, les gens qui réussissent ?

La réponse est simple et évidente : ils pensent, tout le temps, à ce qu’ils veulent et à la façon la plus efficace de l’obtenir. La puissance de la pensée positive et les efforts qu’on est capable de fournir pour développer une attitude positive, sont deux des qualités les plus importantes dont une personne a besoin, lorsqu’elle s’est fixée pour objectif d’améliorer sa vie.

Quand vous vous concentrez sur ce que vous voulez et sur la meilleure façon de l’obtenir, vous vous sentez automatiquement plus heureux, avec la sensation d’un meilleur contrôle sur votre vie.

Et, lorsque vous pensez à ce qui vous rend heureux, votre cerveau libère des endorphines, qui vous nimbent d’un sentiment de bien-être. Voilà comment vous développerez une attitude positive.

D’ailleurs, un certain nombre d’expériences psychologiques montre que, si les gens heureux vivent une meilleure vie que la moyenne, c’est essentiellement grâce à leur optimisme.

Or l’optimisme, ça s’apprend. Vous pouvez apprendre à devenir plus optimiste et plus confiant avec votre entourage, en décidant de ne voir que le bon côté des choses. C’est en côtoyant des optimistes et en adoptant leur façon de se comporter, que vous y arriverez.

Voir le bon côté de la vie ne signifie pas en occulter les difficultés mais, en se focalisant sur la finalité, sur ce à quoi vous aspirez, vous trouverez tôt ou tard, la meilleure façon de contourner ces difficultés. Au lieu de vous lamenter, seul, dans votre coin, en pensant que vous n’y arriverez pas, vous vous projetterez vers l’objectif et la voie à suivre, pour l’atteindre.

Vous rechercherez, dans votre mémoire, des expériences similaires que vous avez déjà vécues par le passé et vous vous en servirez pour rebondir.

Proscrivez aussi cette fâcheuse habitude qui consiste à rendre les autres responsables de votre état.

Ne ressassez pas de reproches à l’égard des membres de votre entourage. Vous ne ferez qu’aggraver votre cas et vous rendre encore plus malheureux. Cherchez, au contraire, tout le positif de votre entourage et servez-vous en de levier, dans votre quête de réussite.

Décidez d’être heureux ! Décidez désormais de ne voir votre verre de vie, qu’à moitié plein et non à moitié vide.

Abraham Lincoln en faisait un principe directeur de son existence, ainsi résumé : « On est généralement aussi heureux qu’on décide de l’être. »

Alain GoetzmannCoach et Conseil en Leadership & Management

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quatre × 5 =