L’e-commerce et la logistique continuent de recruter et profitent de la crise. Les boutiques en ligne sont devenues essentielles pour les achats de première nécessité, les achats alimentaires et vestimentaires. La fermeture des magasins et le verrouillage ont accélérée cette augmentation. Les consommateurs utilisent les plateformes logistiques en ligne pour s’alimenter.

Cependant, cette augmentation brusque nécessite un supply chain très performant et un système d’inventaire sans faille afin de répondre à la demande. Aussi, le secteur d’e-commerce doit embaucher beaucoup plus de main d’œuvre afin de faire face à l’augmentation des commandes. Une mise à niveau des services en ligne s’annonce nécessaire afin de garantir un mode de paiement en ligne fiable et sécurisé.

Certes, les flux de marchandises évoluent subitement pendant la crise. Cette augmentation de volume nécessite une modification du système de planification des itinéraires.  De nombreux processus logistiques doivent être réévalués et optimisés.

Le phénomène de « l’achat de panique » pèse énormément sur la chaîne logistique avec une demande qui a doublé dans certains secteurs, notamment dans l’alimentaire. L’inventaire a besoin d’être analysé afin de faire face à ces mouvements.

L’automatisation semble être la solution à la pénurie de main-d’œuvre

Vers un entrepôt entièrement automatisé…. 

Et si la solution était basée sur l’intelligence artificielle afin de planifier et prédire les itinéraires avec des camions hautement automatisés. Des algorithmes pourraient également aider les opérateurs à identifier les tendances du marché. Enfin, l’utilisation du blockchain pourrait permettre un meilleur suivi contractuel des opérations et de répondre aux besoins de traçabilité, afin d’éviter les vols et assurer la sécurité sanitaire.

Ces solutions permettront aux opérateurs des chaines logistiques d’optimiser leur supply chain et d’offrir au client final une solution plus performante à un coût et un délai de livraison raisonnables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

un × trois =