Confinement et télétravail : comment continuer à fédérer et motiver ses salariés ?

Par Karina Geday, fondatrice de Positive You

Alors que les restrictions de circulation liées à la crise sanitaire de la Covid-19 sont parties pour durer, la question devient de plus en plus épineuse pour les DRH : comment fédérer et mobiliser ses équipes lorsque le télétravail est quasi-généralisé ? En effet, 24 % des salariés ont déclaré que leur motivation professionnelle se dégradait durant le premier confinement.[1]

Chez Positive You, nous avons rencontré, à ce moment-là, des personnes épuisées face à leurs écrans, pour lesquelles une journée de 8h devenait une telle charge mentale qu’elles finissaient par décrocher brusquement… D’autres, ne sachant pas organiser leur temps de travail, travaillaient plus qu’il ne le fallait, au point, parfois d’en arriver à l’épuisement professionnel.

Cette expérience nous a donc amené à penser qu’il est essentiel de miser sur le long terme, tout en tirant toutes les leçons possibles des solutions transitoires utilisées en mars/avril dernier, afin de concevoir de nouveaux modèles organisationnels.

Nos principales inspirations :

  • ces employeurs qui ont su faire confiance à leurs salariés, en les laissant organiser eux-mêmes leur travail en fonction des attendus,
  • ces personnes qui ont su s’auto-organiser entre leur vie professionnelle et leurs contraintes familiales, tout en s’accordant du temps pour elles-mêmes.

Dans les deux cas, les objectifs ont été définis et validés en terme de gestion du temps et la notion de performance au travail a été redéfinie en fonction du contexte. C’est pourquoi nous avons listé 7 règles d’or pour les dirigeants d’entreprise devant maintenant avoir massivement recours au télétravail :

  1. Mettre en place un plan de travail afin d’organiser et guider les salariés

Des objectifs clairs et des délais précis, doublés de règles claires et communes à toute l’entreprise vont aider les salariés à se sentir investis dans la stratégie de l’entreprise.

  • Organiser des échanges extra professionnels.

C’est en renforçant les contacts sociaux que le sentiment d’appartenance sera entretenu. Tous les outils de travail à distance permettent de mettre en place des fils de conversation par thème. Si les premiers à être activés ont pour objet les dossiers en cours, il ne faut pas négliger la mise en place de fils dédiés aux bonnes nouvelles, qu’elles soient professionnelles ou personnelles, ou encore aux échanges informels. D’une manière plus transversale, afin de maintenir le lien social, il est également possible de :

  • créer une messagerie interne ou un groupe de parole qui permet aux salariés qui le souhaitent d’échanger par messagerie instantanée, qu’ils fassent partie de la même équipe ou pas,
  • organiser une réunion « machine à café » de 10 minutes, en visio, quotidiennement.

Dans tous les cas, le but est de se sentir moins isolé grâce au soutien de ses collègues.

  • Etre à l’écoute

A distance, nous sommes privés de tous les signaux de communication non-verbale de nos interlocuteurs. Il est donc essentiel de sensibiliser, voire de former ses managers à l’écoute active, afin qu’ils puissent faire preuve d’empathie, de réactivité et de disponibilité. Ainsi, ils pourront s’intéresser aux appétences plutôt qu’aux compétences de chacun. L’objectif : proposer des missions les plus motivantes possibles aux salariés pour favoriser leur épanouissement.

  • Communiquer régulièrement sur l’avancée des projets en cours et à venir

Chaque semaine, un simple mail faisant le point sur les avancées des projets en cours et sur ceux à venir prochainement permettra à tous les salariés de se sentir pleinement associés à la vie de l’entreprise et à sa stratégie.

  • Rassurer en mettant en avant des messages-clés positifs 

« Quand tout semble être contre vous, souvenez-vous que l’avion décolle face au vent et non avec lui » Henry Ford ; « Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence le. L’audace a du génie du pouvoir, de la magie » Goethe… Deux fois par semaine, planifier l’envoi de citations ou de proverbes « feel good », accompagnés d’une illustration, afin d’aider chacun à prendre du recul sur son quotidien.

  • Faire confiance et le faire savoir

Une clé essentielle de l’épanouissement des salariés, notamment dans le cadre du télétravail : leur permettre d’effectuer leurs tâches en s’organisant comme ils le souhaitent.

  • Mettre en place des outils de soutien psychologique

Plates-formes sur Internet, groupes de parole, conférences en ligne… Les outils de soutien psychologiques mis à la disposition des salariés sont aujourd’hui nombreux, et chaque entreprise peut trouver celui qui lui correspondra le mieux, en fonction de ses challenges du moment.

A propos de Karina Geday
Après ses études, Karina Geday cherchait une idée de start-up qui soit en phase avec sa passion pour le soin et son approche résolument tournée vers l’humain. C’est pourquoi elle a créé Positive You afin de démocratiser et dématérialiser l’accès à tous les services professionnels de la santé mentale, quel que soit le lieu de résidence du patient, qu’il ait besoin d’un accompagnement à titre personnel ou dans le cadre de son travail.
Karina Geday est titulaire de d’une maitrise de psychanalyse, obtenue en 2013 à l’Université Paris 8 Vincennes Saint Denis, et d’un master de Psychopathologie et Psychologie Clinique obtenu en 2012 à l’Université Paris Nanterre,


[1] (Sondage Opinion Way pour Empreinte Humaine, Avril 2020). 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

quatre × trois =