Y-Brush : la brosse à dents du futur est française

Deux Français, Benjamin Cohen (École Normale Supérieure de Lyon), co-fondateur de Y-Brush, et Christophe Cadot (Polytech Grenoble) ont proposé une innovation, la brosse à dents nouvelle génération.

Plus rapide et automatisée, elle possède la particularité de brosser les dents du bas et du haut en même temps en quelques secondes. Elle est également l’unique brosse à dents électrique « Made in France ».

Un pinceau innovant

Y-Brush, une jeune pousse lyonnaise, change radicalement de la routine habituelle et sa fabrication est intégralement réalisée en France. Si la brosse à dents fonctionne comme les anciennes brosses traditionnelles, elle possède une sorte de gouttière qui lui permet de brosser simultanément les dents du haut et celles du bas. Elle est composée de 35 000 filaments en nylon et fonctionne avec des vibrations soniques, jusqu’à 20 000 oscillations par minute.

Un marché gigantesque

La brosse à dents Y-Brush est actuellement proposée chez de nombreux revendeurs (Fnac, Darty, Boulanger), et même sur les principaux sites en ligne. Plus de 70 000 français l’ont déjà adopté. Afin d’industrialiser la fabrication, la jeune pousse lyonnaise va investir 10 M€ dont 5 M€ en levée de fonds dans son usine de production (800 m2 à Caluire-et Cuire, proche de Lyon, dans le département du Rhône) pour accélérer le développement et la diffusion de son produit. L’objectif pour 2022 est de tripler les ventes qui étaient de 60 000 unités l’année passée et doubler ses effectifs sur cette même période (une trentaine de salariés actuellement).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

12 + 13 =