Voltaïca est située à Bastia, en Corse, et fait partie de l’industrie des services de soutien aux entreprises. L’entreprise bastiaise, créée en 2008, surfe sur le marché très porteur des énergies solaires en proposant une solution innovante.

Il existe de nombreuses solutions pour lutter contre le réchauffement climatique, Voltaïca associe écoresponsabilité avec rentabilité en transformant votre toiture en une centrale de production d’électricité avec mes énergies renouvelables.

Axée sur l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable, la lumière du soleil, la société vous accompagne, de la conception du projet à l’installation et à la maintenance du système photovoltaïque.

Le Soleil est la plus grande source d’énergie de l’Univers et est responsable de toutes les formes de vie, directement ou indirectement. De plus, c’est une source d’énergie renouvelable, car, une fois consommée, elle peut être remplacée en un temps acceptable à l’échelle de la vie humaine. Par conséquent, transformer la lumière du soleil en électricité est une idée poursuivie depuis l’époque de Thomas Edison. 

Le principe de fonctionnement de Voltaïca

C’est très simple, Voltaïca cherche différents sites d’implantations, des toitures, des champs, L’entreprise peut même construire un bâtiment, pour un agriculteur, par exemple. L’entreprise signe alors un accord d’exploitation du bien sur plusieurs années, puis Voltaïca vend ses propres droits à une société d’exploitation qui produit de l’électricité (Voltaïca dispose aussi d’une société d’exploitation dénommée Powenr).

Une entreprise en plein essor

Voltaïca a déjà installé plus de 300 centrales en Corse et sur le Continent et engendré un chiffre d’affaires de 7,9 millions d’euros en 2021.

Voltaïca s’adresse aux particuliers, mais également aux commerçants, entreprises, industriels, ou agriculteurs. Son ambition ultime est de devenir l’un des leaders français dans l’énergie renouvelable avant 2025, et par la suite s’étendre à l’international.

Christophe Giudicelli, un retour aux sources

Cet ancien ingénieur a fait une grande partie de sa carrière chez Airbus, avant de changer d’orientation et de fonder avec son frère Jean-Marc Giudicelli, Voltaïca, et le groupe familial Giudecelli. Jean-Marc est ingénieur commercial et il est diplômé d’un DESS en affaires, quant à son frère, Christian, il est diplômé de l’ESTACA et il est ingénieur en aérospatiale.

L’ambition de Voltaïca est de devenir un acteur majeur contre le réchauffement climatique, une valeur qui n’a jamais évoluée, ni changée, à l’inverse de l’ambition du groupe corse.

La croissance explosive de Voltaïca sera maintenue en 2022, avec de nombreuses embauches de collaborateurs et l’ouverture d’un bureau à Toulouse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

trois × 1 =