Délaissées par Mondelez depuis plus de 10 ans, les friandises Carambar, Kréma, Mi-cho-ko, Malabar, Poulain et les Rochers Suchard, étaient plongées dans une sorte de léthargie. 

L’acquisition par Eurazeo en 2016 insuffle une nouvelle dynamique à Carambar & Co (5 sites de production en France, 1 000 salariés, 250 M€ de CA) qui a pour objectif de réanimer les 14 marques en augmentant le chiffre d’affaires de 20 % dans les 5 années à suivre et de « créer un nouveau un nouveau champion français de la confiserie et du chocolat ».

Les efforts sont multiples : investissement dans deux centres de R&D pour le chocolat et le sucre, investissement entre 35 et 40 M€ sur 3 ans dans les usines. Les innovations au programme de 2018 devraient participer à la renaissance de ces gourmandises : des Kréma acidulés plus au goût du jour, un Carambar au choco-nut, l’accent mis sur l’encrage territorial pour Poulain…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici