Un secteur soutenu par un marché porteur : l’habitat et l’aménagement de la maison

Aujourd’hui, se lancer en franchise apparait comme une solution sûre pour beaucoup de personnes souhaitant devenir leurs propres patrons. Pourtant, face à la multitude d’opportunités proposées, les porteurs de projets peuvent avoir du mal à choisir le secteur d’activité sur lequel jeter leur dévolu, et encore plus à choisir le réseau le plus à même de répondre à leurs attentes. Parmi les nombreux secteurs d’activité qui ont aujourd’hui le vent en poupe, celui de l’habitat se signale tout particulièrement par sa vitalité.

Un entrepreneur, en franchise ou non, recherche la rentabilité. Dans le cas d’une franchise, c’est aussi la sécurité et la certitude de pouvoir s’appuyer sur la force et la notoriété de marques connues par le grand public qui sera plébiscité. Cependant, si les questions de retour sur investissement et de sécurité sont importantes, celle du cœur de métier l’est tout autant. Ce dernier doit pleinement répondre aux aspirations de futurs investisseurs et dirigeants d’entreprises, et ce sur plusieurs points qui ne sont pas négligeables.

Tout d’abord, le secteur doit rester porteur à moyen et long terme, et ne pas être une mode passagère, un effet d’aubaine. Ensuite, le futur franchisé doit avoir les compétences nécessaires à l’exercice de son futur métier. Certaines sont, comme le management des équipes ou le goût du contact avec la clientèle, largement transversales et se retrouvent dans bien des métiers. Cependant, cet esprit de commerce, cette appétence pour la relation client sera des plus importante dans le secteur de l’habitat et de l’aménagement de la maison.

Il y a en effet une part d’irrationnel à ne pas négliger : les clients font appel à des professionnels pour des projets qui touchent à leur chez-soi, à leur intimité la plus profonde. La relation de confiance avec le professionnel est donc déterminante pour la bonne compréhension des besoins de la clientèle et la réalisation des projets ; et par conséquent pour la réussite de l’entrepreneur en franchise, d’autant que les projets en question sont le plus souvent le fruit d’une importante réflexion des clients et que ces derniers ne les renouvellent pas souvent : on ne fait pas poser un dressing ou installer des volets roulants tous les jours.

Le candidat à la franchise dans ces secteurs devra donc impérativement avoir la fibre commerçante et le souci de la satisfaction du client chevillé au corps.

La force de la franchise : s’appuyer sur des concepts éprouvés et sur un accompagnement

Une franchise apporte un concept et surtout un cadre d’exercice à ses futurs partenaires. Les candidats ont la certitude de la viabilité de leurs entreprises, ou au moins de leurs concepts ; et sont à la fois formés aux métiers et accompagnés durant l’activité. La formation est en effet importante, sur-tout dans des domaines aussi techniques que peuvent l’être certaines branches de l’habitat ou l’aménagement de la maison.
Les réseaux mettent également au service des porteurs de projets qui les rejoignent leur force commerciale, à travers le marketing ou la communication.

Mais la force des réseaux en franchise sur des secteurs soumis à certaines tensions comme celui de l’aménagement de la maison et de l’habitat sera aussi l’assurance pour les adhérents de la franchise de pouvoir bénéficier de tarifs négociés avec la force du nombre par le franchiseur, ainsi que d’avoir davantage de visibilité sur les approvisionnements, point sensible alors que bien des filières souffrent aujourd’hui de grandes tensions (on pensera notamment au bois, très utilisé dans le secteur) liés au contexte volatil de l’économie mondiale.

Un marché en progression constante, soutenu par l’actualité…

Même s’il s’agit sans doute d’une aide dont les réseaux de franchise dans le secteur de l’habitat se seraient bien passés, force est de constater que la crise de COVID-19 a considérablement aidé l’activité. Lors des confinements successifs de l’année 2020, les Français se sont en effet retrouvés contraints de rester chez eux, et ont pu alors se reconcentrer sur leurs domiciles. Ils ont alors eu l’opportunité, même si elle n’était pas choisie, de voir que leurs lieux de vie pouvaient être rendus plus confortables, remis aux goûts du jour ou plus prosaïquement améliorés.

Le secteur de l’habitat, aussi bien envisagé sous l’angle des extérieurs que, surtout des intérieurs, a donc le vent en poupe, soutenu par la présence forcée des Français chez eux pendant de longues périodes sur les mois écoulés. Les demandes auprès des professionnels du secteur, aussi bien pour des travaux que pour de simples aménagements, se sont donc multipliées, et ont soutenu le développement de bien des enseignes, et notamment de celles ouvertes à la franchise.

… comme par l’action des pouvoirs publics

L’actualité qui a soutenu la progression des entreprises de l’habitat ne se limite pas à la crise sanitaire et à ses suites. Les problématiques, ô combien actuelles liées au réchauffement climatique et à ses conséquences ont également impacté les domiciles des Français, tout comme le conflit en Ukraine et le renchérissement de l’énergie (pétrole et gaz naturel) que cela implique. De ce fait, une meilleure isolation des bâtiments d’habitation est devenue une cause nationale, également vue comme un levier de croissance pour l’économie française pour rebondir après la contraction de 2020.

L’Etat subventionne ainsi les travaux pour isoler toute une partie des logements, et oblige les propriétaires à en faire de même en interdisant la location de certaines habitations considérées comme des passoires thermiques.

Il en va bien entendu d’une question de morale et d’éthique, sociale, mais c’est également un vecteur de croissance, permet-tant de soutenir toute la filière du bâtiment ainsi que de l’habitat. Les enseignes du secteur sont de ce fait soutenues dans leur développement par l’action des pouvoirs publics qui, grâce aux aides et subventions aux particuliers qu’ils proposent, accompagnant la demande et permettant à bien de projets d’être menés à terme. Ceci est prometteur pour tous les candidats à la franchise dans le secteur, et leur assure de belles perspectives de rentabilité sans délais extravagants.

Un secteur qui recouvre des métiers très divers

Sous l’appellation générale de secteur de l’habitat et de l’aménagement de la maison se trouvent en fait des réalités très diverses. Cette multitude de métiers est une des plus grandes forces du secteur, car cela permet à bien des porteurs de projets de trouver l’enseigne et le métier qui sera le plus à même de répondre à leurs attentes, ainsi que celui qui sera le plus pertinent selon leurs situations personnelles. Ce secteur, porté par un dynamisme fort et qui devrait continuer au cours des prochaines années, est donc riche d’opportunités pour entreprendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

2 + 16 =