Deloitte a noué un partenariat technologique avec Stratumn, jeune pousse française leader dans les solutions Blockchain pour développer la technologie sur des usages dans les services financiers.

Dans ce cadre, un premier projet vient de voir le jour, LenderBot, une micro-assurance en pair-à-pair pour l’économie du partage, qui utilise la Blockchain comme outil de contractualisation entre assurés. L’objectif ? Assurer le prêt de matériel de haute valeur (appareil photo, smartphone, tablette) entre individus.

Toutes les étapes définissant les conditions du prêt (souscription, empreint, retour du matériel, jusqu’au paiement via la solution de paiement sécurisée française Lemonway) sont enregistrées. Le registre distribué de la Blockchain joue le rôle de tiers de confiance dans la contractualisation entre 2 particuliers lors d’un prêt : au travers d’un bot (robot intelligent) disponible depuis Facebook Messenger, le prêteur et l’emprunteur peuvent s’accorder sur la nature du prêt et donner leur accord grâce à une signature électronique directement depuis l’interface de dialogue de Facebook.

La Blockchain ne va pas disrupter les tiers de confiance

Pour Richard Caetano, CEO de Stratumn, «Dans un premier temps, la Blockchain ne va pas disrupter les tiers de confiance. Au contraire, elle va faciliter leur travail en réduisant la charge de collecte des données. Le registre distribué facilite le transfert de la confiance d’un service vers un autre : nous nous appuyons sur l’identification des clients réalisée par Facebook pour créer un contrat tripartite entre assurés et assureurs.

Ce transfert de confiance est renforcé par l’usage de procédés cryptographiques et des empreintes horodatées via la Blockchain, garantissant la protection des données et la traçabilité de chaque étape de réalisation du prêt». Une première mise en œuvre prometteuse de la technologie développée par la jeune pousse montpelliéraine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici