Dans un univers de maisons de champagne pluricentenaires, Thiénot s’est frayé en 30 ans une place parmi les marques qui comptent. Désormais dirigée par une jeune génération dynamique, elle mise sur la gastronomie pour conquérir le marché international.

Le rêve d’Alain Thiénot, courtier en vins de Champagne qui a parcouru pendant 20 ans les coteaux en quête perpétuelle des meilleures expressions de chaque cru ? Fonder sa propre Maison de Champagne. C’est chose faite en 1985, avec la création de la maison éponyme.

Sans jamais transiger sur la qualité et le savoir-faire, l’homme fait de sa vision contemporaine l’une de ses principales forces, conquérant le marché français et international par le biais de la gastronomie. Sa passion, il l’a transmise à ses enfants : Garance, 39 ans, et Stanislas, 40 ans. Partageant la vision de leur père, tout deux se sont engagés à ses côtés. Depuis, avec une vision dépoussiérée de leur secteur, la fratrie œuvre à l’essor de la maison toujours familiale et indépendante.

 

Produit premium

Lorsque Alain Thiénot s’installe à Reims avec sa famille pour donner naissance à sa maison de Champagne, le dynamique quadra a conscience de la folie de son projet. Bollinger, Duval-Leroy, Louis Roederer… comment se faire un nom au milieu de maisons aussi anciennes que prestigieuses ?

Mettant à profit ses liens privilégiés avec les vignerons pour s’assurer un approvisionnement unique, l’entrepreneur, issu d’une famille de notaires champenois, se constitue un vignoble conséquent dans les grands crus champenois d’Aÿ, Mesnil-sur-Oger, Pierry, Cumières et Damery. Surtout, à l’heure où d’autres maisons jouent la carte de la grande distribution et de la standardisation de l’offre, Thiénot privilégie la qualité et la créativité.

«En tant que jeune maison, il a fallu s’inventer. Pour cela, nous avons choisi d’élaborer des champagnes de qualité. Le consommateur a besoin de repères, il nous fallait être à la fois créatif, contemporain tout en respectant les codes traditionnels. Dès la création de la maison, notre cible étant la gastronomie et les sommeliers, nous avons créé des cuvées  »dédiées » avec une offre importante de champagnes millésimés et typiques.

Nous pouvons dire que nous produisons un  »champagne boutique » de niche», explique Garance Thiénot, codirecteur général de la maison familiale. Il n’en faut pas plus pour que, en quelques années, la marque s’impose comme l’un des grands noms de la Champagne.

Relève assurée

En 2003, Alain Thiénot, qui a entre temps racheté les maisons de champagne Marie Stuart, Joseph Perrier et Canard Duchêne, confie à ses deux enfants le développement de la marque. Après des études de communication et une première expérience dans la publicité d’un grand groupe de radio parisien, Garance rejoint Champagne Thiénot pour développer un pôle marketing et communication digne de ce nom.

«Lorsque j’ai rejoint la maison en 2003, nous savions faire des vins d’excellence qui se vendaient mais nous n’avions ni objectifs de croissance ni vision d’avenir. Nous avons donc établi une campagne média à l’image de la maison, contemporaine et premium. Ainsi, notre dernière actualité, l’édition limitée «Thiénot by Speedy Graphito», tirée à seulement 1.500 Magnum et qui bénéficie d’un cobranding avec l’artiste street art reconnu, en est l’illustration».

Stanislas pour sa part, après un diplôme en école de commerce à Bordeaux, a créé dans les années 2000 le site internet Wine & Bubbles puis une boutique bar à Paris, avant de rentrer dans le giron familial en 2005 pour prendre en charge la partie commerciale, stratégique et financière. Une jeune génération qui dynamise la jeune maison.

Horizons lointains

Perpétuant les relations privilégiées avec les cavistes et les chefs français initiées par leur père, Garance et Stanislas, à la marque de la maison depuis 2012, viennent de signer un partenariat avec le chef étoilé Mathieu Pacaud (L’Ambroisie Paris, Le Divellec) pour des accords mets et vins exclusifs.

Amis dans la vie, le trio emprunte la voie de l’excellence dans leurs savoir-faire respectifs : le champagne et la gastronomie. Dorénavant, les champagnes Thiénot seront mis à l’honneur dans tous les établissements du chef Mathieu Pacaud, qui composera des accords mets et vins exclusifs pour chaque cuvée. Cette jeune génération créative, dynamique et audacieuse participe ensemble au développement de ce que le monde entier nous envie : «l’art de vivre à la française».

Pour la PME familiale présente dans une quarantaine de pays qui affiche 74 M€ de CA, de quoi poursuivre le développement à l’international, d’autant que la Maison a eu le privilège d’être choisie pour être le champagne officiel de la cérémonie des Oscars en 2013 et 2014, «une reconnaissance d’un travail de 30 ans», mais aussi et surtout un accélérateur de croissance aux USA et une mise en lumière sur le marché asiatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici