Pour continuer à croître et à concurrencer le rival Picard, le n°1 du surgelé en France, Thiriet (520 millions d’euros de chiffre d’affaires, 3000 salariés) adapte et modifie son appareil logistique.

Ainsi, l’entreprise fidèle à ses racines vosgiennes a acquis pour 2,5 millions d’euros un terrain de 13 hectares à Nomexy, près d’Epinal et à quelques kilomètres de son siège social basé à Éloyes. Thiriet souhaite y construire une une structure logistique de 17 000 mètres carrés dont l’inauguration est prévue en 2024.

Ce site, qui comptera 80 salariés, aura pour vocation de prendre la relève des deux usines actuelles. Cette opération témoigne de l’ambition toujours intacte de Claude Thiriet, l’ancien boulanger-pâtissier qui préside aux destinées de l’entreprise familiale depuis 1966.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

seize − 3 =