Lancée en décembre 2013 par Jérôme Proust, Éric Espinasse et Florian Boret, Wedoogift ne se contente pas de proposer une solution dématérialisee aux entreprises qui utilisent des chèques cadeaux pour leurs salariés, ce qui réduit les coûts d’impression et de distribution. Elle renverse également le modèle économique.

Alors que les acteurs traditionnels se rémunèrent sur les 20% de chèques distribués et non utilisés par les bénéficiaires, Wedoogift ne gagne de l’argent que lorsque les chèques cadeaux ont servi, ce qui n’est pas consommé par les bénéficiaires étant rendu à l’entreprise. La jeune pousse vient de lever 500 K€ et compte parmi ses clients HP, Crédit Agricole ou Gemalto…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici