«L’ambition du groupe Leetchi est de conquérir le monde. Grâce à l’expertise financière et bancaire du groupe Crédit Mutuel Arkéa, nous voilà maintenant en bonne position pour y arriver», affirme Céline Lazorthes, fondatrice en 2009 de la FinTech leader de la cagnotte en ligne en Europe.

À 32 ans, l’entrepreneuse toulousaine vient, en effet, de céder au groupe bancaire breton 86% de sa pépite pour 50 M€, après avoir convaincu en 2010 le fonds Kima Ventures de Xavier Niel, que Céline Lazorthes considère comme «le plus brillant entrepreneur de France», et Jérémie Berrebi.

Quel chemin parcouru pour l’ex-étudiante à HEC Paris qui, en prenant en charge l’organisation du week-end d’intégration de sa promotion, prend conscience à 25 ans de la difficulté de collecter de l’argent auprès de ses camarades. Une expérience difficile que la jeune femme a transformé en réussite exceptionnelle.

Aujourd’hui, son groupe, qui édite des solutions de paiement en ligne à destination des particuliers et des entreprises, veut conquérir le monde avec d’un côté, plus de 4 millions de clients sur leetchi.com, de l’autre, MANGOPAY, une solution de paiement de référence de l’économie collaborative et des places de marché, avec plus de 700 plates-formes clientes dans 22 pays.

À travers ces différents services, le groupe a ainsi collecté 100 M€ en 2014, 200 M€ prévus en 2015… et 1 Md€ dès 2017.

L’arrivée du Crédit Mutuel Arkéa, qui s’accompagne également d’un investissement de 10 M€, est l’occasion pour Céline Lazorthes, qui conserve son poste de P-DG, d’accélérer le développement à l’international. Après l’ouverture des marchés allemand et espagnol, leetchi.com sera officiellement lancé en Angleterre début 2016. Pour MANGOPAY, après Londres, de nouveaux bureaux commerciaux ouvriront dans les principales villes d’Europe en commençant par Barcelone et Berlin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici