En attendant Qwant, Google règne en maître sur internet, et lorsqu’un site de e-commerce est mis en ligne, le référencement sur ce moteur de recherche est ciblé comme prioritaire. Quelle stratégie adopter pour maximiser votre impact sur le web ?

Un vrai métier technique

Le référencement sur internet est d’ailleurs devenu un métier et une activité à part entière pour de nombreuses entreprises spécialisées. Si vous n’avez pas un service dédié au sein de votre entreprise, il est essentiel de confier cette mission à un prestataire de service qui vous aidera à développer une véritable stratégie digitale et multicanale.

Google, l’ultra-leader

Il existe bien d’autres moteurs de recherche tels que Bing, Qwant, DuckDuckGo et bien d’autres. Cependant, Google représente l’axe prioritaire pour être visible sur la toile, en raison de sa puissance de frappe.

Il n’y a pas d’autre choix pour un site performant que d’obtenir la meilleure position possible sur Google, et pour y parvenir il convient de faire en sorte que les particularités techniques du site remplissent au mieux les critères de pertinence mis en place par le leader.

90% des recherches sur la toile

Pourquoi est-ce si important d’être bien référencé ? Pour deux raisons principales. La première, c’est que Google représente 90% des requêtes mondiales, une belle part de marché qui rend ce moteur de recherche totalement incontournable.

Par ailleurs, de nombreuses études prouvent que les internautes, sur Google, comme sur les autres moteurs, n’examinent pour la grande majorité que les premiers résultats proposés. Il faut donc être positionné le plus haut possible.

Le processus d’indexation

Google repère seul les nouveaux sites, le délai moyen étant entre une à huit semaines pour qu’ils soient présents dans l’index du moteur. Il est également possible de remplir un formulaire d’inscription Google, mais la meilleure façon de procéder est d’avoir un site bien conçu pour se faire remarquer rapidement et surtout de multiplier les liens avec vos pages sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram…), pour que le nombre de vues additionnelles améliore naturellement votre référencement.

10 conseils essentiels

Quels que soient la taille de votre entreprise et l’importance de votre site, les clés d’un bon référencement sont les mêmes pour tous. Les connaître et les mettre en place rapidement sont la base pour booster votre impact.

1. Offrir un contenu de qualité

C’est indéniablement la base sur laquelle tout repose. Le nom de domaine a son importance, mais c’est l’intérêt et la qualité du site qui comptent, une présentation soignée, une arborescence réfléchie, des textes étudiés sont la première clé. Sans elle, inutile de passer à la suite.

2. Ne pas négliger la technique

Si l’on n’est pas un spécialiste, il est complexe d’optimiser les codes html, css, etc., qui doivent être « propres » selon le jargon spécialisé. De même la structure des pages du site a son importance. Il ne faut donc pas hésiter à se faire aider par un professionnel.

3. Définir et sélectionner les mots clés

Le référencement s’articule autour de mots ou d’expressions clés à positionner sur chaque page du site. Ces mots doivent être soigneusement choisis et parsemés dans les textes, en se basant sur les mots qu’utiliserait un internaute pour sa recherche, et qui décrivent l’activité spécifique du site. Chaque mot clé identifié donne généralement lieu à la création d’une page spécifique.

4. Utiliser les liens (backlinks)

En s’inscrivant sur les annuaires professionnels relatifs à son activité, en participant à des forums ciblés, en étant présent sur des sites partenaires, les liens internet créés et reliés à votre site se multiplient.

Les spécialistes estiment que ces liens, s’ils existent, apportent jusqu’à la moitié des visiteurs. Une précaution de base doit être respectée : il s’agit de créer des liens intéressants pour son site, et non pas du simple quantitatif inutile.

5. Doper ses vues par les réseaux sociaux

Coupler son site avec une sélection choisie de pages de réseaux sociaux permet d’agir positivement sur la visibilité d’un site. Attention, le site se doit d’être « responsive », c’est-à-dire adapté à tous les écrans. Plus vous êtes actif sur les réseaux sociaux, plus vous multipliez les liens, plus vous dopez votre référencement.

6. Être son propre attaché de presse

Relier des photos et des articles parus ou rédigés en rapport avec le domaine du site est payant. Il ne faut donc pas hésiter à les mettre en avant sur son site, et sur les autres sites partenaires. Cela aide également à introduire des nouveautés, un élément essentiel pour Google.

7. Utiliser les images

Nous vivons dans un monde d’images. Photos et vidéos ne sont pas réservées aux réseaux sociaux, bien au contraire. En ajouter, en supprimer, faire vivre cet aspect est l’un des nombreux outils à gérer au quotidien.

8. Opter pour les solutions payantes

Pour ce qui est de Google, il s’agit d’Adwords principalement. Ce programme vous permet par exemple de figurer sur la première page des résultats de Google (sous la forme d’une annonce publicitaire) en contrepartie d’un financement régulier et suivi. Pour lancer son site, référencements naturels et payants sont donc complémentaires.

9. Effectuer une veille

Pour savoir où l’on se situe, le fait d’être sur internet ne doit pas faire oublier les règles basiques du marketing. Et la veille concurrence en fait partie. Il convient donc de surveiller de près ce que font les autres, où ils se situent en matière de référencement, vérifier les techniques utilisées.

Cette veille doit également porter sur son propre site. On peut le faire tester par d’autres professionnels, par exemple.

10. Ne pas sous-estimer la tâche

Pour parvenir à gérer les référencements sur Google de façon efficace, il convient de posséder d’excellentes compétences techniques, d’autant que les algorithmes des moteurs de recherche ne cessent d’évoluer.

Tous les grands sites de commerce en ligne disposent d’équipes spécialisées en SEO, qui travaillent en continu avec les équipes informatiques. Sans ces compétences en interne, le recours à de la sous-traitance est plus que conseillé, totalement ou partiellement.

Ces prestations, à condition qu’elles soient de qualité, peuvent à la fois vous faire gagner un temps considérable, un meilleur référencement et donc des parts de marché.