Sencrop, jeune pousse lilloise de la technologie microclimatique lève 16 millions d’euros poursuit son développement et va s’étendre en Israël.

La jeune pousse française propose une application révolutionnaire réservée aux agriculteurs, axée sur des données précises des conditions climatiques, prévenant ainsi les risques de maladies, avertissant les besoins réels en irrigation, pour éviter le gaspillage. Cette application sera désormais proposée en Israël, au Centre International des Technologie alimentaires.

Sencrop prédit les conditions météorologiques

L’application est disponible par l’intermédiaire d’un abonnement et offre une sécurité aux agriculteurs pour rentabiliser au maximum les parcelles, grâce à un quadrillage météorologique de pointe très précis, s’inspirant un peu de la célèbre application Waze. Les données de Sencrop ouvre de nouvelles perspectives à plus de 20 000 agriculteurs afin d’avoir une vision immédiate de ses parcelles répondant ainsi en temps réel aux besoins. La jeune pousse est déjà implantée dans une vingtaine de pays et s’ouvre désormais à l’Israël, proposant aux startups locales un accès rapide et fiable aux différents marchés mondiaux, grâce à sa plateforme.

Sencrop aide nos cultivateurs

La jeune pousse lilloise, fondée en 2016 par Michael Bruniaux (Institut Femto-ST, Standford University) et Martin Ducroquet (ESCP business School) a développé cette application de précision afin d’aider et se soulager les agriculteurs en prenant les bonnes décisions, au bon moment. Le but final, étant de rentabiliser au mieux le rendement et surtout de minimiser au maximum les risques de mauvaises récoltes. L’application utilise en temps réel les informations prédictives des météorologistes, afin d’anticiper les catastrophes telles que les ravageurs et les maladies, couvrant au passage une gestion rigoureuse de l’irrigation, élément très important chez un agriculteur.

Ce sont plus de 20 000 agriculteurs qui utilisent chaque jour l’application, moyennant un abonnement annuel compris entre 150 et 300 € HT pour une à cinq stations. Un investissement pouvant être très vite rentabilisé car les stations météo sont subventionnées à 20, et même 30%. Sencrop est désormais éligible aux aides grâce au Plan France 2030.

Enfin, la plateforme Sencrop offre un autre atout important, elle met en relation les agriculteurs entre eux et partage ainsi les informations les infos récupérées sur leurs parcelles, créant une communauté très efficace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Tapez votre commentaire
Entrez votre nom ici

douze + quatorze =